BFM Business

Les applications douteuses se développent aux Etats-Unis

ReservationHop permet d'obtenir une table dans un restaurant... à condition de payer!

ReservationHop permet d'obtenir une table dans un restaurant... à condition de payer! - -

Aux Etats-Unis, une nouvelle application permet de trouver, à coup sûr, une place au restaurant. Elle fait des réservations sous des faux noms pour les revendre ensuite.

Aux Etats-Unis, une controverse se développe autour de plusieurs applications dans la région de San Francisco. En particulier, une application qui permet de réserver une table dans un restaurant.

Imaginez un restaurant très fréquenté, complet tous les soirs. Le site ReservationHop a une solution pour vous. Il a appelé le restaurant à l'avance, il a fait par exemple 20 réservations avec 20 noms différents, des noms totalement fictifs. Vous pouvez aller sur l'application, vous payez 12 dollars et elle vous donne un des noms fictifs que vous utiliserez pour avoir votre table au jour et à l'heure désirée.

Application immorale

Le créateur de l'application dit que l'idée lui est venue un jour où il a dû attendre 30 minutes debout pour avoir une table. Il affirme aussi qu'il est devenu l'homme le plus détesté de San Francisco, la seule ville pour l'instant où l'application est opérationnelle.

Détesté par les restaurants qui lui reprochent de bloquer des réservations qui ne seront pas toujours honorées. Détesté aussi par tous ceux qui estiment qu'il est immoral de faire de l'argent en vendant quelque chose qui devrait être gratuit.

Cela rejoint la controverse qui entoure les applications, toujours à San Francisco, permettant de gagner quelques dollars lorsqu'on libère une place de parking dans un quartier où le stationnement gratuit est difficile à trouver. Certains s'inquiètent que l'appât du gain rapide commence à encourager des applications plus ou moins louches.

Jean-Bernard Cadier correspondant à New York