BFM Business

LeWeb - Revivez la première journée avec notre live

BFM Business
Suivez en temps réel et en vidéo, les conférences, démos et rencontres qui font l'événement du 4 au 6 décembre aux portes de Paris. LeWeb, c'est LE rendez-vous des start-up et investisseurs du net.

Live vidéo, live tweet, articles de nos reporters sur place... sur cette page et grâce à notre dossier spécial, vous ne raterez rien de l'événement. Embarquez pour LeWeb12 dès maintenant et jusqu'à jeudi 6 décembre.

>> Cette première journée est désormais terminée. Retrouvez notre reportage vidéo avec 01net :

17h - Un premier point sur les infos à ne pas rater.

>> LeWeb ne connaît pas la crise. Selon Loïc Le Meur, "la récession est surtout dans les têtes". Retrouvez son interview sur BFM Business par ici.

>> "On est en train de connecter la vie des gens!". L'interview de Rafi Haladjian, spécialiste des objets connectés qui était l'invité de BFM Business ce matin.

>> Sigfox, des Frenchies au coeur de l'Internet des objets. Découvrez cette start-up prometteuse en cliquant ici.

15h40 - "Nous pensons au mobile d'abord"

Peter Deng, directeur des produits chez Facebook, confirme que le nouvel enjeu du géant américain se trouve désormais ailleurs que sur le web et évoque "un glissement fondamental sur le mobile".

Ainsi, Facebook Messenger sera désormais disponible sur mobile et accessile sans compte Facebook. Pourquoi ? Parce que les ados privilégient les SMS aux mails, selon Peter Deng.

15h30 - Un Twitter localisé

Prochain développement de Twitter en France : la possibilité de voir les tweets postés depuis sa ville.

"60% des utilisateurs de Twitter produisent du contenus, 40% ne font que le consommer", souligne Katie Stanton. L'usage du site entre-t-il dans les moeurs ?

15h25 - La France, un enjeu pour Twitter

"La France est sans doute le marché média le plus sophistiqué que nous ayons". En quelques mots, la vice-présidente du développement international de Twitter, Katie Stanton, résume la stratégie du site de micro-blogging en France, où on enregistre une croissance de 150% d'utilisateurs en plus chaque année : miser sur la télévision connectée et déveloper les usages des consommateurs.

"Les médias français sont en avance en matière d'intégration (des tweets) vidéo", estime Katie Stanton.

15h12 - La reconnaissance faciale pour demain

A quoi ressemblera la recherche dans cinq ans ? Selon Ben Gomes, elle passera par la reconnaissance faciale.

14h55 - Le monde réel, la "next-step" de Google

"Nous avons créé un graphique du monde réel. Notre défi est de centraliser tout le savoir sur des thèmes et des sujets précis". Google poursuit toujours son projet de bibliothèque universelle, comme le rappelle Ben Gomes, vice-président de Google Fellow. En quoi consiste ce Google graph ? La réponse par ici avec 01net.

14h30 - Une version business pour Evernote

Phil Libin, fondateur d'Evernote (cette application qui permet de prendre des notes et gérer son agenda et ses projets) annonce 45 millions d'utilisateurs à travers le monde. Son dernier projet est une version Business (qui s'intègre à une page Google) de sa célèbre appli, peoposée pour 10 dollars par mois et par collaborateur. Une évolution née du constat que 66% des utilisateurs d'Evernote s'en servent au travail.

"Nous voulons que l'utilisation d'Evernote soit un prolongement de la pensée", explique Phil Libin.

A noter également, un autre "bébé" né d'un partenariat avec Moleskine: il s'agit d'un carnet connecté, embarquant toutes les possibilités offertes par Evernote.

14h07 - Zeptolab à la conquête du monde

Ses apparitions sont rares donc précieuses. Misha Lyalin, fondateur de Zeptolab, est venu évoquer son jeu Cut the rope, téléchargé plus de 250 millions de fois à travers le monde. "Nous voulions créer un jeu auquel tout le monde pourrait jouer", explique-t-il.

Et Zeptolab en profite pour annoncer un nouveau jeu : Pudding monsters.

13h - "J'ai investi dans 800 start-ups"

Avec son fonds Kima Ventures, fondé en 2010 avec Jérémie Berrebi, Xavier Niel a bien dépassé ses objectifs.

12h - Petit break dans les allées du Web12, on se retrouve plus tard pour les coulisses de l'événement.

11h45 - Augmenter le chauffage chez soi avec son téléphone ? Il y a une application pour ça.

Jeff Haggins de SmartTings, en fait la démonstration en direct avec son équipe, restée aux Etats-Unis, en éteignant depuis LeWeb les lumières de son sapin de Noël. Ou comment le téléphone devient la tour de contrôle des objets connectés de la maison.

Un système également développé en France par Orange, qui a lancé en juin dernier un plug disposant de sa propre carte SIM permettant de gérer par SMS tous les objets qui y sont connectés. Télévision, ordinateur, lumière... Il est possible d'allumer ou éteindre ce appareils en envoyant un message ON ou OFF à ce boîtier intelligent.

11h30 - Pourquoi nous connectons-nous ?

L'Internet des objets, c'est bien, mais que pouvons-nous en faire ? Après sa présentation très applaudie sur la mission Curiosity sur Mars, Benjamin Cichy a salué la puissance du web sur cette mission.

"Ce qui m'a le plus plu, c'est de voir chaque nouvelle image qui nous parvenait de Mars et de voir que ces images étaient aussitôt diffusées sur le Net", s'est-il réjoui.

11h - De l'eau sur Mars

Quel rapport avec LeWeb et la mission Curiosity, actuellement sur Mars ? Un homme, Benjamin Cichy, ingénieur français qui a travaillé sur cette mission emblématique à la Nasa.

"Nous ne savions pas comment faire atterrir Curiosity", explique l'ingénieur tout en dévoilant le travail mené par son équipe pour finalement réussir à faire atterrir "le robot le plus élaboré" jamais envoyé sur Mars. Un travail résumé en quelques chiffres : 5 millions de lignes de codes et 76 simulations d'explosion tout ça pour un taux de réussite estimé à... 33% ! "Nous connaissions les risques, mais une telle mission ne se présente qu'une seule fois", se souvient Benjamin Cichy.

10h50 - Contrôler les objets avec son cerveau ?

C'est la démonstration faite ce mardi matin par Ariel Garten, patronne d'Interaxon, venue présenter le logiciel "Emotype". Son fonctionnement est simple : il suffit de se munir d'une sorte de serre-tête high-tech qui analyse en temps réel ce que notre cerveau éprouve, en écrivant un mail par exemple. L'appareil traduit alors en différentes polices ce que les mots seuls ne disent pas.

10h38 - "Si vous n'avez pas assez peur, c'est que vous n'avez pas essayé suffisamment"

Un ultime conseil avant de partir de Tony Fadell qui explique ses clés pour réussir: "avoir peur et réessayer encore et encore". Avis aux amateurs.

10h15 - Les objets connectés, l'aventure de demain

Quelle définition donner à l'Internet des objets ? "Il s'agit d'objets intéressants capables de se connecter entre eux et au monde", selon Tony Fadell. Une avancée technologique synonyme de confort mais aussi de nouvelle façon de concevoir notre rapport à la technologie.

"C'est très excitant. Nous sommes désormais capables de récupérer toute sorte de données de différents objets", souligne encore l'entrepreneur. Reste à savoir ce qui en sera fait.

10h - "Restez spéciaux"

Après une courte introduction sur les objets connectés, thème principal de ce dixième LeWeb, Géraldine et Loïc Le Meur laissent la parole à Tony Fadell, fondateur de Nest Labs.

Interrogé par Xavier Niel, patron d'Illiad (Free), l'entrepreneur livre sa vision de la start-up idéale : "il faut aller vite et être innovant bien sûr, mais aussi rester spécial parce que les choses bougent sans arrêt".

Sur Twitter, on en parle aussi:


Get Your Twitter Widget
Powered by BlastCasta

Le titre de l'encadré ici

|||>> Les temps forts du jour

• Zeptolab dévoile son nouveau jeu, "Pudding monsters"

• Evernote annonce une version business de son application

• Benjamin Cichy a dévoilé les dessous de la mission Curiosity

BFMbusiness.com et Sandrine Cochard (BFMTV.com)