BFM Business

Le tweet d'Elon Musk qui pèse un milliard de dollars

Le 30 avril, Elon Musk dévoilera une innovation dont il garde précieusement le secret.

Le 30 avril, Elon Musk dévoilera une innovation dont il garde précieusement le secret. - Tesla

Elon Musk, le patron de Tesla, a mis la toile en ébullition en promettant dans un tweet une surprise pour le 30 avril. En quelques minutes, l'action de Tesla a grimpé de 3% pour gagner un milliard de dollars.

Elon Musk est aussi vif que ses voitures de sport à motorisation électrique. Et il aime surprendre son monde. Le patron de Tesla a annoncé dans un tweet qu'il dévoilera le 30 avril prochain une innovation dont il garde précieusement le secret.

Mais le simple fait de dire que ce ne sera pas une voiture a déclenché un buzz presque aussi puissant que celui qu'Apple avait généré en 2007 avec les iPhone. D’autant que Musk est capable de tout. Il s’est déjà lancé dans les trains à grande vitesse avec son projet Hyperloop qui affiche 600 km/h au compteur. La première ligne doit être construite dès l’an prochain.

Musk est aussi celui qui, avec Space X, l’entreprise spécialisée dans le spatial, veut créer des engins pour commencer la colonisation de la planète Mars.

C’est justement tout ces projets qui attisent la curiosité. Et depuis hier, tout le monde se pose la même question : sur quel autre marché va-t-il se lancer ?

Un "deux roues" ou un engin volant ?

Spécialisé dans les voitures de sport écologiques avec déjà deux modèles, les Tesla Model S et Model X, il y a peu de chance de le voir se lancer dans les véhicules utilitaires.

Par contre, la moto électrique est un domaine où il pourrait réellement s'imposer. D’autant que, si les acteurs sont déjà nombreux, ce marché peine à décoller. L’arrivée d’Harley Davidson sur ce terrain pourrait créer une dynamique dont Tesla pourrait profiter. Peut-être, mais le dirigeant évoque un "produit majeur " et, n’en déplaise aux bikers, une moto en est-il un ?

Autre possibilité, un avion. Pour en réaliser un modèle électrique, rechargeable à l’énergie solaire et doté d’un pilotage mixte (robot/humain), le groupe californien dispose des compétences et des technologies avec sa filiale SpaceX.

Mais difficile d’imaginer que cette "grande surprise" soit d’entrer dans une liste déjà imposante dans laquelle se trouvent déjà les leaders du secteur, comme Airbus avec son E-Fan, la NASA, et surtout, Solar Impulse, la star qui effectue en ce moment un tour du monde sans carburant. Elon Musk prendrait-il un ticket pour devenir un challenger et abandonner son rôle de leader ?

Des systèmes de stockage d'énergie pour particuliers ?

Autre point fort de Tesla: le stockage de l’énergie électrique. Depuis plusieurs mois, le groupe américain installe des superchargeurs sur les routes des États-Unis et d’Europe. En France, l’une de ces stations-services a été installée à Coquelles dans le Pas-de-Calais.

Cette compétence lui permettrait de répondre à un autre usage de l’électricité. Non pas pour des véhicules, mais pour les habitations. C’est d’ailleurs cette piste que mettent en avant plusieurs médias américains, dont Bloomberg.

L’idée serait de créer des batteries qui permettraient aux habitations éloignées des zones urbaines de stocker l’énergie qu’elles récupèrent avec des panneaux solaires. C’est peut-être la stratégie la plus disruptive puisqu’ainsi, Musk entrera en concurrence avec des géants de l’énergie.

Une alliance Apple/Tesla pour dominer la planète techno

Mais pour l’instant, rien ne fuite. Le patron de Tesla, que beaucoup comparent à Steve Jobs pour son exceptionnelle inventivité, doit sourire en lisant toutes ces suppositions qui peut-être ne se réaliseront jamais. Prépare-t-il une surprise encore plus énorme que ces nouveaux produits ?

Certains espèrent à un rapprochement avec Apple qui préparerait une AppleCar. L’idée est loin d’être saugrenue. Avec ses 180 milliards de cash, le groupe de Cupertino a largement les moyens de mettre 30 milliards pour s’offrir Tesla. Les actionnaires n’attendent que ça et la question a même été posée à Tim Cook qui, évidemment, a botté en touche.

Les deux groupes se livrent à une guerre des compétences en débauchant mutuellement leurs spécialistes. Vont-ils enterrer la hache de guerre en mettant leur force en commun ? S’ils le faisaient, cette alliance serait d’une puissance financière et technologique hors du commun. Et, ça, ce serait une véritable surprise!

Mais en attendant, le tweet envoyé par le patron de Tesla a eu un effet explosif sur la valorisation du groupe qui depuis hier, a augmenté d'un milliard de dollars avec une augmentation de 3% du cours de l'action. Et là, ce n'est peut-être pas la surprise attendue, mais c'est la cerise sur le gâteau.

Pascal Samama