BFM Business

Le spécialiste des coffres-forts à bitcoin Ledger lève 60 millions d'euros

-

- - zcopley - Flickr - CC

La start-up spécialisée dans les porte-monnaie virtuels sécurisés pour les crypto-monnaies a levé 61 millions d'euros auprès de plusieurs fonds, dont celui de l'ex-ministre de la Culture, Fleur Pellerin.

La jeune pousse française Ledger, spécialisée dans les coffres-forts virtuels pour détenteurs de crypto-monnaies, a annoncé jeudi avoir levé 61 millions d'euros auprès de plusieurs fonds d'investissement, dont le britannique Draper et le français Korelya Capital, fondé par Fleur Pellerin.

Il s'agit d'une des principales levées de fonds réalisées par une jeune entreprise française ces dernières années et de l'une des plus importantes au niveau mondial dans le secteur des cryptomonnaies. "Nous avions besoin de nous développer et de tenir compte des évolutions dans l'environnement concurrentiel, qui est vaste et très changeant", a expliqué le président de Ledger, Pascal Gauthier.

Le potentiel pour devenir un leader mondial

La levée de fonds doit permettre à l'entreprise d'élargir son empreinte géographique, "avec l'ouverture dans un premier temps d'un bureau à New York, en attendant d'autres", a ajouté Pascal Gauthier. "Nous avons fait en sorte d'avoir des investisseurs représentant chacun une région du monde", a-t-il détaillé. L'entreprise poursuivra par ailleurs ses investissements dans son système d'exploitation, sur lequel repose sa technologie sécurisée d'échange de crypto-monnaies. 

Parmi les investisseurs, l'ancienne ministre de la Culture Fleur Pellerin, qui va intégrer le conseil d'administration, voit en Ledger une entreprise "ayant un potentiel pour devenir un leader européen voir mondial". "Nous étudions la question de la blockchain depuis pas mal de temps et Ledger remplit tous les critères", a ajouté Fleur Pellerin.

"Nous sommes soutenus par des grands groupes coréens et japonais", a rappelé pour sa part Paul Degueuse, partenaire chez Korelya Capital, "deux pays très en avance de phase sur les crypto-monnaies. Et l'aspect sécurisation est un aspect fondamental sur cette thématique".

Depuis sa création à Vierzon (Cher) en 2014, la start-up a levé 8,3 millions d'euros dont 7 millions en mars 2017. Elle a déménagé son siège dans le centre de Paris depuis le début de l'année 2018. La jeune entreprise, qui est passée de 30.000 ventes en 2016 à un million en 2017 et revendique des clients dans 165 pays, espère au minimum doubler ce total de ventes sur l'année 2018.

VIDÉO: Fleur Pellerin explique, sur BFM Business ce vendredi, pourquoi son fonds Korelya a participé à la levée de fonds de Ledger, et plaide pour un "Nasdaq européen" qui permettrait aux entreprises européennes de la tech de séduire davantage les investisseurs.

N.G. avec AFP