BFM Patrimoine

Le bitcoin ne représente plus qu'un tiers de la valeur des crypto-monnaies

-

- - -

Si le cours du bitcoin a su porter le marché des crypto-monnaies tout au long de l'année 2017, la plus connue des valeurs du secteur a perdu en fin d'année son monopole sur un écosystème en pleine croissance.

Le marché des crypto-monnaies commence bien l'année 2018. La capitalisation totale de l'ensemble des 1.380 "monnaies virtuelles" recensées à ce jour a dépassé ce mercredi les 700 milliards de dollars pour la première fois. Une capitalisation qui, après avoir été multipliée par 20 depuis le début de l'année 2017, a plus que doublé sur le mois de décembre et a déjà pris près de 18% sur les trois premiers jours de janvier.

On pourrait alors croire que le bitcoin, sous les feux des projecteurs médiatiques depuis le mois d'août, est à l'origine de cette envolée soudaine, mais il n'en est rien. La part qu'il représente sur la totalité de la capitalisation des crypto-monnaies a même fondu, passant de 55% à moins de 35% ce mercredi 3 janvier, un plus bas historique. Face à lui, certaines crypto-monnaies, qui étaient encore peu connues il y a quelques mois, se taillent une part plus que conséquente de ce marché à la volatilité exacerbée.

-
- © -

Le Ripple (ou XRP), par exemple, s'est ainsi envolé de 869% en entre le 1er décembre 2017 et le 1er janvier 2018, devenant ainsi la deuxième crypto-monnaies en termes de capitalisation. L'objectif du Ripple est de rendre quasi instantané et gratuit les transactions inter-bancaires à l'international. Alphabet, la maison mère de Google, serait en partie derrière le projet.

-
- © -

Les investisseurs et spéculateurs qui semblent délaisser peu à peu le bitcoin lui reprochent de trop faibles évolutions techniques de sa blockchain: le temps de validation d'une transaction et les frais de transactions ont décuplés en quelques mois, principalement dû à la forte affluence de nouveaux utilisateurs. La communauté derrière la crypto-monnaie n'arrivant pas à se mettre d'accord sur les mises à jour à faire du logiciel qui sous-tend le bitcoin. À titre de comparaison, le bitcoin est actuellement en capacité de traiter 7 transactions par seconde, contre 1.500 pour la technologie Ripple et plusieurs dizaines de milliers sur le système de cartes bancaires VISA.

Tom Mery