BFM Business

Le français Archos renoue avec la croissance dans les smartphones

Pour Archos, l'Europe, principal marché du groupe, a vu ses ventes progresser de 14% sur l'année pour atteindre les 114,5 millions d'euros, contre 100,2 millions sur l'exercice précédent.

Pour Archos, l'Europe, principal marché du groupe, a vu ses ventes progresser de 14% sur l'année pour atteindre les 114,5 millions d'euros, contre 100,2 millions sur l'exercice précédent. - Archos

Avec trois exercices délicats, les ventes d'Archos ont augmenté de 20% en 2015. Cette année, le concepteur français de smartphones et de tablettes mise sur l'Afrique et l'Europe de l'Est pour continuer à croître.

En dépit d'une concurrence féroce sur le marché des smartphones, Archos a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 20% sur 2015, à 158,6 millions d'euros. Sur le dernier trimestre de l'année, le chiffre d'affaires a progressé de 14% à 54,8 millions d'euros, contre 48,1 millions d'euros un an plus tôt, avec en particulier un quasi doublement des ventes hors d'Europe.

"Nous sommes très satisfaits car nous réalisons 20% dans une industrie qui progresse peu", a déclaré le directeur général du groupe, Loïc Poirier. Son groupe s'est spécialisé sur le créneau des smartphones Android entrée de gamme, qui sont fabriqués en Chine. Il bénéficie de l'engouement des consommateurs pour les smartphones 4G qu'il propose à moins de 200 euros là où les niveaux de prix de ses rivaux, sur le créneau premium, se situent à plus du double. Les détenteurs de forfait mobile sans subvention et sans engagement, qui ont explosé avec le succès de Free Mobile, sont en quête de téléphones abordables.

En 2015, la firme française réalise sa meilleure année, en termes de croissance, depuis 2011, exercice au cours duquel Archos avait atteint 171 millions d'euros de chiffre d'affaires. En 2015, avec 158 millions d'euros, son chiffre d'affaires se situe à peine au-dessus de celui enregistré en 2012, à 154 millions d'euros.

Principal marché du groupe, l'Europe a vu ses ventes, l'an passé, progresser de 14% sur l'année pour atteindre les 114,5 millions d'euros, contre 100,2 millions sur l'exercice précédent.

Archos vise les 200 millions d'euros en 2016

"Beaucoup de concurrents abandonnent le marché de la tablette, d'autres se montrent moins agressifs, nous regagnons donc des parts de marché. Il y a un énorme potentiel pour nous dans le futur, notamment dans l'éducation, où on attend prochainement de très importants volumes", a détaillé M. Poirier.

Le segment smartphone devrait par ailleurs profiter de contrats signés dans le marché entreprises, en particulier aux États-Unis avec la société Sikur pour le développement d'un smartphone sécurisé, le Granitephone.

L'entreprise française entend également continuer à s'étendre à l'international, après avoir attaqué les marchés égyptien, vietnamien ou encore nigérian en 2015. "Nous avons déjà des contrats signés en Pologne, où nous allons ouvrir un bureau dans les tous prochains jours, nous comptons ensuite nous étendre sur l'ensemble de l'Europe de l'Est", a ainsi précisé Loïc Poirier.

Pour l'exercice à venir, Archos entend poursuivre sur cette dynamique et vise les 200 millions d'euros de chiffre d'affaires sur 2016, "le premier trimestre suit déjà une tendance très positive, nous sommes très optimistes pour la suite", a conclu Loïc Poirier.

F.Bergé