BFM Business

Le divorce entre eBay et PayPal sera consommé le 17 juillet

Cédant aux pressions de l'investisseur activiste Carl Icahn, eBay avait annoncé l'année dernière son intention de rendre son indépendance à PayPal.

Cédant aux pressions de l'investisseur activiste Carl Icahn, eBay avait annoncé l'année dernière son intention de rendre son indépendance à PayPal. - Joe Raedle - Getty images - AFP

Le groupe de distribution en ligne a indiqué vendredi que la séparation d'avec sa filiale de paiements PayPal serait effective le 17 juillet. Ils vont également signer un accord de non concurrence.

EBay rend son indépendance à PayPal. Le 17 juillet, les actionnaires du groupe de commerce en ligne vont recevoir une action PayPal pour chaque titre eBay qu'ils détiendront au 8 juillet, est-il détaillé dans un communiqué publié le 26 juin.

Les régulateurs, et notamment la banque centrale européenne (BCE), doivent encore donner leur feu vert à ce ratio, a toutefois relevé eBay, indiquant par ailleurs que son conseil d'administration avait approuvé l'opération. Le calendrier prévoit ensuite une cotation distincte des deux groupes sur la plateforme boursière électronique américaine Nasdaq à compter du 20 juillet.

eBay aura comme symbole boursier "EBAY" et PayPal sera "PYPL". "eBay et PayPal sont deux bonnes entreprises, avec des activités spécifiques", a commenté le directeur général du groupe John Donahoe, cité dans le communiqué.

eBay ne pourra pas lancer son propre service de paiement

"En tant que sociétés indépendantes, eBay, dirigée par Devin Wenig, et PayPal emmenée par Dan Schulman, vont pouvoir se concentrer sur leur coeur de métier et auront plus de flexibilité", a-t-il ajouté. Cédant aux pressions de l'investisseur activiste Carl Icahn, eBay avait annoncé l'année dernière son intention de rendre son indépendance à PayPal.

Les deux sociétés comptent toutefois signer un accord opérationnel codifiant leurs relations après la scission, et prévoyant notamment une clause de non concurrence, selon des documents transmis jeudi au gendarme boursier américain (SEC).

Ce contrat interdit à eBay de lancer son propre service de paiements et, vice-versa, à PayPal d'avoir des plateformes de commerce. eBay sera aussi incité financièrement à soutenir l'usage de PayPal sur ses plateformes, en vertu d'un accord de cinq ans, éventuellement reconductible par consentement mutuel et pour un an à chaque fois.