BFM Business

La plateforme Ulule se lance dans la collecte de cagnottes sur Internet

Arnaud Burgot, directeur général d'Ulule

Arnaud Burgot, directeur général d'Ulule - Eric Piermont-AFP

Spécialiste du financement participatif, Ulule lance une nouvelle marque associée à un service simplifié de collecte d'argent sans contrepartie sur le web et le mobile.

Le financement participatif ne permet pas de tout... financer. "Il y avait un grand nombre de projets qu'Ulule n'était pas capable d'accueillir car ils n'étaient pas à portée collective ou innovants. Les personnes qui les portent ont une démarche différente. Ils recherchent quelque chose de plus rapide encore pour organiser de simples collectes. Nous voulions leur apporter une solution. Avec Okpal, le but est de lancer une collecte d'argent en moins de deux minutes depuis un téléphone mobile" explique sur l'antenne de BFM Business Mathieu Maire Du Poset, directeur général adjoint de la plateforme.

L'application a été développée entre les équipes de Montréal et de Paris. Accessible sur le web et sur mobile, Okpal est disponible en français et en anglais.

La commission perçue par Okpal est de 5%

"Nous avons tiré parti de toute l'expérience acquise avec Ulule pour concevoir un parcours simplifié pour l'utilisateur. Nous sommes convaincus qu’il y a de la place pour un service orienté sur la simplicité d’utilisation et l’accès mobile" explique le responsable d'Ulule. "Le fonctionnement est assez similaire de celui de Leetchi mais avec un parcours et une ergonomie assez différents" souligne Mathieu Maire Du Poset.

La commission perçue sur Okpal.com est, toufefois, un peu plus élevée que chez Leetchi. Elle est de 5%, comprenant les taxes et les coûts transactionnels contre 4% (pour des montants collectés inférieurs à 2.000 euros) et de 2,9% au-dessus de 2.000 euros, ce dernier pourcentage étant aussi celui prélevé par lepotcommun.fr.

Frédéric Bergé