BFM Business

La Fnac lance un nouveau concept de boutique high tech

L'enseigne Fnac Connect va être déployé soit en magasin dédié, soit en "corner" dans des magasins existants.

L'enseigne Fnac Connect va être déployé soit en magasin dédié, soit en "corner" dans des magasins existants. - Fnac

Un premier magasin Fnac Connect ouvre ses portes le 19 mars. Il s'y vendra des objets connectés domestiques et de la téléphonie mobile, vus comme des relais de croissance.

La Fnac accélère sa stratégie de renouvellement de son offre, en installant des boutiques dédiées d'un nouveau genre.

Le premier magasin à l'enseigne Fnac Connect va ouvrir ses portes le 19 mars à Angoulême. Il s'agit d'une surface de vente dédiée exposant toute l'offre de de téléphonie mobile et d'objets connectés du distributeur (bracelets, balance, montre, thermostat) en liaison avec les segments de la santé, du sport, et de la maison connectée.

Ces catégories de produits font partie des nouvelles familles sur lesquelles compte le distributeur pour compenser le déclin des ventes de produits vidéo, de musique et de livres, directement concurrencées par les offres numériques.

Des boutiques dédiées ou des espaces de vente

Le nouveau concept de boutique dédiée aux objets connectés et à la téléphonie mobile avait été dévoilé fin février par Alexandre Bompard, PDG de la Fnac, lors de la présentation des résultats annuels 2014. L'enseigne Fnac Connect s'inspire directement du magasin des Champs-Élysées inauguré en juin 2014.

Ces nouvelles boutiques auront vocation à être ouvertes sur des surfaces de 80 à 100 m², soit en tant que magasin dédié comme le premier du genre à Angoulême, soit comme espace de vente hébergé dans un magasin Fnac existant.

Ces créations s'inscrivent aussi dans le cadre du développement de nouveaux formats de magasins de proximité par l'enseigne de distribution, afin de densifier son maillage du territoire.

Quant à la téléphonie mobile, elle est notamment stimulée par les ventes de smartphones "nus", non liés à une offre d'opérateurs, en raison de la croissance des ventes de forfaits sans téléphone subventionné. En conséquence, les espaces dédiés à la téléphonie mobile ont été généralisés sur les magasins en France. Ils auraient permis au groupe de prendre une place importante sur ce marché, selon la Fnac.

Frédéric Bergé