BFM Business

La CNIL met à l'amende Meetic et Attractive world

Meetic et Attractive world ont réagi trop tard à la mise en demeure de la CNIL

Meetic et Attractive world ont réagi trop tard à la mise en demeure de la CNIL - Lionel Bonaventure - AFP

La Commission a prononcé une amende de 10.000 euros à l'encontre d'Attractive world et de 20.000 euros pour Meetic, les deux sites ayant été condamnés pour avoir utilisé des données sensibles de leurs utilisateurs sans recueillir leur consentement.

Le couperet est tombé pour Meetic et la société Samadhi SAS, mieux connue sous son nom commercial, Attractive world. Les deux sites de rencontre ont été épinglés par la Commission nationale de l'informatique et des libertés dans une décision publiée ce lundi 2 janvier et datant du 29 décembre. Verdict: 20.000 euros d'amende pour Meetic, 10.000 euros pour Attractive world.

Les deux groupes ont été condamnés pour avoir exploité des données "sensibles" (vie sexuelle, opinion religieuse, origines ethniques) de leurs utilisateurs sans avoir obtenu expressément leur approbation.

"Des éléments de leur intimité"

"Les utilisateurs souhaitant s’inscrire aux sites devaient – en une seule fois - accepter les conditions générales d’utilisation, attester de leur majorité et consentir au traitement des données sensibles", explique la CNIL.

Or la loi "Informatiques et Liberté" impose que l'utilisation de ces informations sensibles fassent l'objet d'une demande d'autorisation à part. "La seule inscription au site de rencontre ne peut valoir accord exprès des personnes au traitement de telles données qui révèlent des éléments de leur intimité", rappelle ainsi la CNIL.

Réaction tardive

Après avoir reçus des mises en demeure sur ce point en juin 2015, les deux sociétés ont finalement procédé à des modifications pour obtenir le consentement des personnes concernés, en mettant en place une case dédiée. Mais ces changements sont survenus au-delà du délai imparti par la mise en demeure.

En raison de "la sensibilité des données et du nombre de personnes concernées par les sites en cause", la CNIL a décidé de rendre public sa décision.

Attractive world compte 600.000 membres (en réalité des personnes "sélectionnées", 2 millions de personnes auraient essayé de s'inscrire sur ce site de rencontre qui se veut "exigeant"). Meetic de son côté ne communique pas le nombre de ses utilisateurs mais assure, sous la foi d'une étude Ipsos de 2015, avoir "été à l'origine" de la création de 6 millions de couples en Europe via l'ensemble de ses sites (Meetic mais aussi Datingdirect, par exemple, au Royaume-Uni).

J.M.