BFM Business

L'irrésistible ascension de la messagerie mobile WhatsApp

Dans certains pays (comme l'Allemagne et l'Espagne), où les SMS ne bénéficient pas d'offres illimitées comme en France, son service de messagerie instantanée (chat) est très populaire.

Dans certains pays (comme l'Allemagne et l'Espagne), où les SMS ne bénéficient pas d'offres illimitées comme en France, son service de messagerie instantanée (chat) est très populaire. - Stan Honda-AFP

L'application pour smartphone franchit le seuil des 900 millions d'utilisateurs actifs par mois. Un succès phénoménal pour cette messagerie rachetée à prix d'or par Facebook en 2014.

Mark Zuckerberg ne s'est pas trompé : l'application de messagerie instantanée mobile WhatsApp connaît un succès grandissant. Lorsque Facebook l'a acquis en février 2014 pour le montant faramineux de 22 milliards de dollars, la messagerie réunissait 450 millions d'utilisateurs actifs mensuels.

Dix-huit mois plus tard, le fondateur de l'application de messagerie, Jan Koum, publie sur Facebook, l'annonce d'un doublement de son "audience", le service ayant atteint le seuil de 900 millions d'utilisateurs mensuels actifs (MAU). Ce nombre recouvre ceux qui se sont connectés au moins une fois par mois au service en ligne.

L'application a gagné 100 millions de nouveaux utilisateurs en moins de cinq mois après avoir célébré l'atteinte du seuil de 800 millions d'abonnés en avril 2015.

Son succès fulgurant s'explique notamment car elle permet aux utilisateurs de smartphones connectés à Internet (en wi-fi gratuit) d'échanger de courts messages gratuitement, contrairement aux SMS qui restent payants.

La messagerie fait de l'ombre à Messenger de Facebook

Depuis le printemps 2015, elle a même ajouté la téléphonie (sur Internet) à ses possibilités.

L'application a aussi fait parler d'elle car les autorités judiciaires se plaignent de ne pouvoir décrypter les communications des terroristes qui l'utilisent en raison du chiffrement des messages, appliqué au nom de la protection de la vie privée des utilisateurs.

En approchant le milliard, WhatsApp approche le nombre d'utilisateurs actifs de sa maison-mère qui a réunit 1,49 milliard de "membres" en juin de cette année.

Le succès de la messagerie mobile fait même de l'ombre à la propre application de messagerie Messenger Facebook. Celle-ci a atteint 700 millions d'utilisateurs actifs en un mois, en juin 2015. En la scindant de l'application principale du réseau social mondial, Facebook n'a sans doute pas contribué à doper son taux d'utilisation...

Frédéric Bergé