BFM Business

L’Indonésie met la pression sur Apple

Selon le gouvernement indonésien, Apple s'apprête à créer un centre de recherche et développement à Jakarta en 2017.

Selon le gouvernement indonésien, Apple s'apprête à créer un centre de recherche et développement à Jakarta en 2017. - AFP

Le ministre indonésien des Communications et des Technologies de l'Information a annoncé qu’Apple s’apprête à installer à Jakarta un centre de R&D. Selon la presse locale, cette unité sera opérationnelle dès l’an prochain.

Pour vendre ses iPhone en Asie en bénéficiant de meilleures conditions sur les importations, Apple va devoir faire de gros efforts. En Indonésie, il va s’agir de s’implanter de manière durable comme l’a dévoilé, non pas Tim Cook, PDG d’Apple, mais par le ministre des Communications et des Technologies de l'Information.

Dans un article du site indonésien Tempo repéré par Mac4Ever, M. Rudiantara a annoncé officiellement lors d’une conférence que le géant de Cupertino installera un nouveau centre de recherche et développement à Jakarta en 2017. 

Le ministre a même donné quelques détails sur le projet qui serait déjà dans sa phase finale. Le site sera choisi fin décembre et la construction du bâtiment démarrera dans le courant de l’année prochaine. Il a également ajouté que la campagne de recrutement démarrera en 2017. M. Rudiantara a même fait part de son espoir de voir Apple bâtir d’autres centres "dans la région". Le seul élément qu’il n’a pas voulu dévoilé est le montant du projet. De son côté, Apple n’a fait aucun commentaire.

Ce projet n’est pas le seul du géant californien en Asie. Pour renforcer sa présence en Chine, Tim Cook a dévoilé l’été dernier la construction d’un centre de R&D en Chine, second marché de l’iPhone après les États-Unis. Selon la presse, le patron d’Apple aurait même promis à Zhang Gaoli, vice-premier ministre chinois, que ce centre serait opérationnel fin 2016.

L'usine Apple que la France a refusé d'accueillir

La Chine et l’Indonésie ne sont pas les seuls pays à mettre la pression sur Apple. En mai dernier, un membre du gouvernement indien a également révélé que pour capter le marché indien, le groupe dirigé par Tim Cook devrait mettre la main à la poche. "Ce [qu'Apple] a fait pour capter le marché chinois, il n’a qu’à le faire en Inde".

Quelques mois plus tard, Foxconn, l’assembleur asiatique d’Apple, a annoncé un investissement de 5 milliards de dollars pour la construction d’une usine avec un recrutement potentiel de 50.000 emplois. Apple devrait aussi ouvrir un incubateur ainsi qu’un centre de R&D à Hyderabad avec un effectif de 150 salariés.

Tous ces projets devraient rappeler de mauvais souvenirs à la France. Dans les années 80, Steve Jobs avait projeté d’installer son usine européenne à Charleville-Mézières. Soutenu par Jean-Jacques Servan-Schreiber, le fondateur d’Apple avait reçu une fin de non-recevoir de François Mitterrand et de son Premier ministre, Laurent Fabius, qui avaient attribué le site à Thomson et au fabricant français d’ordinateurs SMT Goupil qui avait déposé le bilan en 1991. L'erreur a, depuis, été rattrapée. En juillet dernier, Apple a annoncé la création d'un centre de R&D à Grenoble dans l'ancienne chocolaterie Cémoi.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco