BFM Business

L’iPad d’Apple se vend moins que les tablettes de Samsung en Europe

Lors du 1er trimestre, les ventes du groupe coréen ont bondi de 17,9% quand celles d’Apple ont fléchi de 11,5%.

Lors du 1er trimestre, les ventes du groupe coréen ont bondi de 17,9% quand celles d’Apple ont fléchi de 11,5%. - Glen Chapman - AFP

Selon le cabinet IDC, Samsung a détrôné Apple en Europe sur les ventes de tablettes tactiles lors du 1er trimestre 2017. Apple reste tout de même numéro un sur les ventes mondiales, mais revoit sa stratégie qu’il dévoilera le 5 juin lors de la conférence WWDC.

Avec son iPad, Apple domine-t-il vraiment le marché des tablettes? Oui et non. Oui, si l’on parle du marché mondial sur lequel le groupe californien domine ses concurrents avec une part de marché de plus de 24%. Mais sur le marché européen, c’est Samsung qui est en tête, selon la dernière étude d’IDC sur les ventes de tablettes tactiles au premier trimestre.

-
- © -

Durant cette période, les ventes du groupe coréen ont bondi de 17,9% quand celles d’Apple ont fléchi de 11,5% par rapport au 1er trimestre 2016. Ce mouvement contraire à permis à Samsung de prendre la tête des ventes européennes avec une part de marché de 26,5% (22,1% en 2016) en reléguant Apple en seconde place avec 21,7% de PDM (24,1% en 2016).

Pour IDC, l’arrivée de Samsung en première place s’explique par son positionnement tarifaire. Le groupe a laissé l’entrée de gamme (moins de 200 euros) à Amazon sans attaquer Apple sur le haut de gamme (plus de 600 euros). Cette stratégie intermédiaire a donc porté ses fruits.

L'iPad attaqué par Amazon, Samsung et Microsoft

Apple ne va pas assister sans réagir à son recul européen qui est son second marché dans les tablettes tactiles après les États-Unis. En parallèle de la publication des chiffres d’IDC, le site Digitimes a donné quelques indices sur la réplique qui se prépare.

Apple devrait dévoiler début juin lors de sa conférence développeurs WWDC un nouvel iPad au format 10,5 pouces et aurait déjà lancé une production de 500.000 exemplaires. L’américain pourrait également présenter cette année la nouvelle génération d’iPad Pro (12,9 pouces).

En revanche, l’iPad Mini de 7,9 pouces lancé en 2012 pourrait sortir de la gamme avant la fin de l’année. D’ailleurs, le petit modèle serait à l’origine de la baisse des ventes. Sans réussir à battre les concurrents, il aurait surtout ralenti les ventes d’iPad "classique". Cette rationalisation de la gamme va-t-elle permettre au groupe de récupérer sa place? Peut-être, mais à condition qu’avec sa Surface Pro, dont la nouvelle version sera présentée le 23 mai, Microsoft ne vienne pas freiner les ventes d’iPad Pro.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco