BFM Business

Apple s'offre une start-up pour veiller sur ses clients pendant leur sommeil

Mieux dormir pour être en forme, c'est la spécialité de Beddit, une start-up qu'Apple vient de s'offrir.

Mieux dormir pour être en forme, c'est la spécialité de Beddit, une start-up qu'Apple vient de s'offrir. - Fred Dufour - AFP

La stratégie santé d'Apple s'accélère avec le rachat de Beddit. Cette start-up a créé un accessoire d'analyse du sommeil qui améliore la santé des utilisateurs. Le géant américain aimerait qu'il en fasse de même avec les ventes d'Apple Watch.

Si Apple sait déjà ce que font ses clients du matin au soir, la société veut aussi connaître ce qui se passe quand ils dorment. Comme l'a dévoilé le site 9to5Mac, le groupe californien vient de s’offrir Beddit, une start-up qui a développé un accessoire d’analyse du sommeil. Il s’agit d’un objet connecté qui s’installe sous les draps pour enregistrer les mouvements, le rythme cardiaque et de respiration de l’utilisateur.

Le Beddit 3 Sleep Monitor promet aux utilisateurs qu'ils dormiront mieux en analysant leurs nuits et en tenant compte des phases de sommeil. Ainsi, ils seront toujours réveillés au bon moment pour être en forme. Et chaque jour, ils obtiendront un score qui indique la qualité du sommeil afin d'inciter à améliorer son hygiène de vie de manière ludique.

Redonner de la vigueur à l'Apple Watch

Pour Apple, cet accessoire va permettre de récupérer des données, mais pas seulement. L'autre objectif est de faire de l’Apple Watch un accessoire dont les utilisateurs ne pourront vraiment plus se passer. Car si le Beddit 3 Sleep Monitor est compatible avec l’iPhone, son usage prend tout son sens avec la montre connectée du groupe qui tarde à trouver la fonction qui lui assurera une utilité incontestable.

Alors que plusieurs éditeurs d’applis commerciales ont discrètement abandonné l’Apple Watch, le groupe californien met les bouchées doubles sur la santé. Il y a quelques semaines, il a dévoilé son intention d’intégrer dans sa montre des capteurs optiques pour aider les diabétiques à mesurer leur glycémie.

Et ce n’est qu’un début. Comme Apple Insider l'a révélé, le géant américain est en lien permanent avec la FDA (Food and Drug Administration), l’agence chargée de la qualité des aliments et de la régulation des médicaments et des accessoires de santé. Le site spécialisé a dévoilé de nombreux échanges de mails avec Robin Goldstein, patron de la division santé d’Apple, sur des accessoires de cardiologie compatibles avec l’Apple Watch. Selon ces échanges, le groupe travaillerait également sur la maladie de Parkinson et sur un dispositif d’assistance médicale intégré à sa montre.

Ces innovations pourraient être présentées avec le lancement de la nouvelle version de la montre qui sera dotée de la 4e version de WatchOS et dévoilée lors de la WWDC 2017, la conférence de développeurs qui se tiendra le 5 juin prochain en Californie.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco