BFM Business

L'État met le paquet pour éviter l'écran noir sur 6,6 millions de télés

Campagne à 6,5 millions d'euros, aides aux plus démunis, diffusion de 25 millions de dépliants: l'État veut éviter que les 6,3 millions de télés concernées ne soient plongées dans le noir, le 5 avril 2016, lors du passage national à la TNT HD.

La campagne d'information sur le passage à la TNT haute définition, prévu le 5 avril 2016, est lancée. Il s'agit d'une véritable offensive de communication en direction des médias mais aussi des élus et des citoyens téléspectateurs. Un dépliant sera diffusé à 25 millions d'exemplaires aux Français dans leurs boîtes aux lettres, une première depuis la réforme des retraites en 2010.

Agissant au nom de l'État, l'agence nationale des fréquences a évalué à 6,6 millions d'euros la campagne de communication qui sera diffusée dans tous les médias sur les prochains mois. Cette mobilisation générale vise les 57% de foyers français qui reçoivent la TNT via une antenne râteau interne ou externe. A minima, ces foyers devront procéder à une recherche manuelle et à une mémorisation des chaînes gratuites de la TNT, le jour J. 

14% du parc total de téléviseurs ne reçoit pas la TNT HD

Mais l'action gouvernementale vise surtout à éviter le risque, pour ceux qui ont un téléviseur un peu ancien et qui utilisent exclusivement une antenne râteau, de voir leur écran rester désespérément noir, le 5 avril 2016. Selon les estimations de l'ANFR, mi-2015, 6,3 millions de téléviseurs sont concernés (14% du parc global) dont 40% l'utilisent à titre de poste principal.

Ce n'est en effet que depuis décembre 2009 que tous les téléviseurs dotés d'un écran supérieur à 66 cm sont systématiquement compatibles avec la TNT haute définition. Depuis décembre 2012, tous les postes en vente sont compatibles avec cette technologie.

Pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir un téléviseur compatible, il n’est pas nécessaire de racheter une nouvelle télévision. Toutefois, ils devront impérativement s'équiper d'un adaptateur externe adéquat à brancher, au risque de ne plus recevoir les chaînes gratuites de la TNT.

Une aide de 25 euros réservée aux exemptés de la redevance

Les téléspectateurs plus démunis pourront financer cet achat au moyen d'une aide publique fixée à 25 euros. Seuls sont visés les foyers dégrevés de la contribution à l’audiovisuel public et ne recevant la télévision que par l’antenne râteau.

L’État a mis en place un accompagnement renforcé à destination des foyers les plus vulnérables (personnes âgées ou handicapées). Cette assistance se traduira par l’intervention gratuite d’un agent de La Poste pour les foyers recevant exclusivement la télévision par l’antenne râteau, dont tous les membres ont plus de 70 ans ou souffrent d’un handicap supérieur à 80%.

Une autre aide de 120 euros (maximum) est prévue pour certaines zones où un changement ou un réglage d'antenne sera nécessaire. Elle peut monter jusqu'à 250 euros au cas où l'installation d'une parabole satellite soit nécessaire pour recevoir la TNT HD. 

Une charte de bonne conduite a été signée avec les revendeurs de télévisions

Pour éviter les dérives induisant le consommateur en erreur en l'obligeant à changer son téléviseur, l'agence nationale des fréquences a mis en place une charte nationale destinée aux revendeurs. Les grandes enseignes (Auchan, Darty, Fnac, But,...) l'ont déjà signée. Elles s'engagent à expliquer et à guider les téléspectateurs dans l'achat de l'équipement le plus adapté.

Cette charte est censée garantir aux téléspectateurs un éventail de solutions et d’équipements compatibles TNT-HD MPEG-4, dont un produit entrée de gamme, ainsi qu'une démonstration de la recherche et mémorisation des chaînes sur les téléviseurs (rescan), opération qui concernera tous les clients recevant la TNT par une antenne râteau.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco