BFM Business

L'Autorité de la concurrence fait plier Numericable à La Réunion

L'Autorité de la concurrence a pris acte de la reculade de Numericable mais maintient sa procédure d'examen du respect des engagements du cablo-opérateur.

L'Autorité de la concurrence a pris acte de la reculade de Numericable mais maintient sa procédure d'examen du respect des engagements du cablo-opérateur. - AFP Eric Piermont

Sous le coup d'une auto saisine du gendarme de la concurrence, à la suite d'une hausse de prix des forfaits de sa filiale de téléphonie mobile à La Réunion, Numericable fait machine arrière. Les clients seront remboursés.

Numericable veut éviter tout litige avec l'Autorité de la concurrence qui a autorisé sous conditions l'acquisition de SFR. Parmi les engagements du repreneur figurait la cession de sa filiale de téléphonie mobile à La Réunion et à Mayotte. Fort de cette activité, Numericable se retrouvait en position dominante avec la reprise de la propre activité d'opérateur mobile de SFR dans ces îles.

Alors que le processus de cession suivait son cours, l'opérateur a augmenté brusquement le tarif de ses principaux forfaits de téléphonie mobile de sa filiale à La Réunion et à Mayotte, à effet immédiat pour les nouvelles souscriptions et à partir du 1er janvier 2015.

Le 22 janvier 2015, l'Autorité a décidé de se saisir pour examiner la compatibilité de cette décision avec les engagements souscrits par Numericable. Celui-ci s'était engagé à maintenir la viabilité économique, la valeur marchande et la compétitivité des activités mobiles d'Outremer Telecom (Only) jusqu'à leur cession.

Le respect des engagements de Numericable reste sous surveillance

Cette hausse des risques prenait le risque de faire fuir les clients de cette filiale, qui s'en serait trouvée affaiblie, au profit de la propre filiale SRR que conserve Numericable à la Réunion. Devant la menace d'une éventuelle remise en question de l'autorisation accordée à son rachat de SFR, Numericable a fait marche arrière.

Outremer Telecom a annulé la hausse tarifaire appliquée aux forfaits des abonnés d'Only le 1er janvier 201. La hausse ayant déjà été appliquée pour le mois de janvier, les clients concernés seront remboursés. Le catalogue de forfaits d'Outremer Telecom réintègre les anciens forfaits qui avaient été supprimés avec la hausse tarifaire. Ils pourront donc être à nouveau souscrits et coexisteront avec les nouveaux forfaits.

L'Autorité "prend acte des mesures correctrices mises en place par Outremer Telecom". Mais Numericable reste sous l'oeil vigilant de l'Autorité. L'adoption de ces mesures "ne préjuge toutefois pas de l'issue de la procédure d'examen du respect par Numericable de ses engagements", précise cette dernière. L'Autorité, qui poursuit l'instruction du dossier, rendra sa décision prochainement.

Pendant ce temps là, le processus de cession des activités mobiles d'Outremer Telecom à la Réunion et à Mayotte, suit son cours. Plusieurs candidats sont sur les rangs dont la société réunionaise Oceinde et les fonds Pechel Industrie et Apax. L'offre de Free n'aurait pas été retenue.

Frédéric Bergé