BFM Business

L'assistant virtuel de Google ressemble de plus en plus à celui d'Amazon

Google Home permet désormais de faire ses courses depuis son canapé.

Google Home permet désormais de faire ses courses depuis son canapé. - Google

Google a ajouté des fonctions de commerce en ligne à son assistant pour la maison, dénommé Home. Il se rapproche ainsi encore plus de l'Amazon Echo, le premier assistant de ce type, qui a conquis les États-Unis.

Google met un peu plus la pression sur Amazon. Ce jeudi, le géant de l'internet a annoncé le lancement de nouvelles fonctionnalités pour son enceinte pour la maison à commande vocale Home, qui se positionne désormais aussi sur le créneau du commerce en ligne. Google Home avait été mis sur le marché l'an dernier pour rivaliser avec un appareil similaire d'Amazon, Echo, qui rencontre un certain succès auprès des consommateurs américains. 

Les deux appareils intègrent un assistant virtuel à intelligence artificielle (respectivement Google Assistant et Alexa) qui permet les utiliser comme centre de commande pour d'autres objets connectés de la maison, de leur poser des questions sur l'actualité et la météo... Et les propriétaires d'Amazon Echo pouvaient déjà s'en servir pour passer des commandes oralement dans les boutiques du géant du commerce en ligne.

Un service de livraison Google Express

Google a ajouté jeudi une fonction similaire à son propre appareil, auquel il suffit de parler pour commander des produits chez des commerçants partenaires du service de livraison rapide Google Express. Pour simplifier la procédure, les utilisateurs de Google Home auront aussi à l'avenir la possibilité d'y enregistrer leurs coordonnées de carte bancaire et leur adresse de livraison.

Dans un message publié sur son site internet, Google assure que "c'est seulement le début de ce qui est possible pour faire des courses avec le Google Assistant", promettant de nouvelles fonctionnalités et la possibilité de faire des achats dans d'autres applications et services "dans les mois à venir".

N.G. avec AFP