BFM Business

L’aérographite, un nouveau matériau qui bat des records de légèreté

L'aérographite est composé de tubes de carbone de très faible densité.

L'aérographite est composé de tubes de carbone de très faible densité. - -

L'aérographite a été conçu de toutes pièces par des scientifiques allemands à partir de tubes de carbone. Au-delà de la performance technologique, les applications industrielles font rêver.

Jamais l'expression "léger comme une plume" n'aura été aussi dépassée. L'aérographite, un nouveau matériau mis au point par des chercheurs allemands, pèse 0,2 milligrammes par centimètre cube. Pour donner un ordre de grandeur, c'est environ 75 fois moins lourd que le polystyrène.

Ce nouveau matériau se présente sous la forme de tubes de carbone poreux d'un noir profond, composés à 99,9% d'air. Pourtant, il s'agit bien d'un solide, qui en plus est d’une grande résistance.

Cette matière est capable de supporter 40 000 fois son propre poids. Elle peut aussi être compressée comme une éponge, et elle reprend sa forme initiale sans être altérée de quelque manière que ce soit.

De multiples champs d'application

Ses propriétés ont de quoi exciter les scientifiques et les industriels. L'aérographite est capable d'absorber la lumière, mais aussi de conduire l'électricité. Le champ des applications est immense: grâce à sa résistance aux vibrations, le nouveau matériau pourrait être utilisé dans les avions et les satellites. Surtout, il pourrait aider à réduire considérablement le poids des batteries lithium-ion, utilisées dans les téléphones portables ou encore dans les voitures électriques.

Anthony Morel