BFM Business

L'action d'Amazon dopée par les résultats du quatrième trimestre

Amazon a notamment sur mettre le cap sur le cloud computing

Amazon a notamment sur mettre le cap sur le cloud computing - -

Malgré un bénéfice annuel décevant, l'action de l'entreprise s'est envolée dans les échanges électroniques d’après-Bourse, mardi 29 janvier. Et ce grâce à un bon quatrième trimestre sur le plan commercial.

Les résultats annuels du géant américain de la vente en ligne Amazon ont refroidi les attentes des investisseurs, mardi 29 janvier. Le groupe a ainsi publié une perte de 39 millions d’euros pour l’exercice 2012, contre un bénéfice de 631 millions de dollars en 2011. Le chiffre d'affaires à 61,1 milliards de dollars a également déçu les investisseurs, qui anticipaient 62 milliards.

Et les prévisions de l'entreprise pour le premier trimestre de 2013 n'ont guère rassuré: Amazon prévoit ainsi un chiffre d’affaires de 15,5 à 16,6 milliards d’euros, quand le marché tablait jusqu’ici sur 16,86 milliards de dollars.

Pourtant, le titre Amazon a bondi de plus de 10% dans les échanges électroniques d'après Bourse, après la publication de l'ensemble de ces résultats. La raison : le groupe a connu un bon quatrième trimestre 2012 avec un chiffre d’affaires qui a progressé de 22%, grâce à de bonnes ventes durant la période des fêtes de fin d'année.

"La marge brute [sur cette période, NDLR] a été meilleure que prévu, ce qui est un indicateur fort de la capacité du groupe à renforcer encore davantage ses marges à l’avenir", a ainsi estimé mardi Ken Sena, un analyste d’Evercore Patners cité par CNBC.

Des nouvelles activités qui tirent la croissance

Amazon est essentiellement un distributeur qui achète à prix de gros, stocke et revend en ligne un peu plus cher. Ce qui est une activité à faible marge. Le groupe a toutefois su se développer sur des activités porteuses, comme le "cloud computing", c’est-à-dire le stockage de données en ligne. Cette activité connaît une croissance supérieure aux métiers traditionnels du groupe.

Le patron de l’entreprise, Jeff Bezos, a également mis en avant la croissance de l’activité livre électronique de 70%. "A l’opposé nos ventes de livres physiques ont enregistré leur plus faible croissance pour un mois de décembre en 17 ans, à seulement 5%" a-t-il souligné.

Julien Marion et Reuters