BFM Business

Jack Dorsey finalement confirmé à la tête de Twitter

Jack Dorsey conservera les rênes de son entreprise Square, en plus de sa fonction de directeur général de Twitter.

Jack Dorsey conservera les rênes de son entreprise Square, en plus de sa fonction de directeur général de Twitter. - Justin Tallis - AFP

Le réseau social américain a confirmé son cofondateur au poste de directeur général, indique un document boursier. Dick Costolo, son prédécesseur, quitte par ailleurs le conseil d'administration de l'entreprise.

Le réseau social américain Twitter a confirmé lundi au poste de directeur général son cofondateur Jack Dorsey, indique un document boursier. Une décision qui met fin à des mois d'intérim depuis la démission de l'ancien titulaire du poste.

Le dirigeant va également garder les rênes de la société de paiements mobiles Square qu'il a fondée, ajoute Twitter, qui annonce par ailleurs le départ de Dick Costolo, l'ancien DG, du conseil d'administration.

Jack Dorsey sera secondé par Adam Bain, 42 ans, propulsé directeur d'exploitation. Celui-ci supervisait jusqu'ici les efforts de monétisation et les activités publicitaires de Twitter, et avait été cité dans les médias parmi les favoris pour succéder à Dick Costolo.

Ces nominations ont été entérinées lors d'un conseil d'administration qui s'est tenu le 30 septembre dernier. A Wall Street, le titre Twitter gagnait 1,41% à 26,68 dollars vers 12H35 GMT lors des échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance.

Pas vraiment une surprise

Annoncé dans les médias la semaine dernière, le retour aux affaires de Jack Dorsey n'est pas à proprement parler une surprise, certains actionnaires ayant ouvertement demandé à ce qu'il soit pérennisé dans le poste. L'investisseur américain Chris Sacca s'est ainsi lancé il y a quelques semaines dans une "tempête de tweets" pour réclamer sa confirmation. "Il (Jack Dorsey) a le soutien total des acteurs-clés au sein de Twitter et de ses plus gros investisseurs", affirmait encore Chris Sacca dans un de ses derniers messages.

Le seul obstacle au retour de Jack Dorsey était sa casquette de patron fondateur de Square, société sur le point d'entrer en Bourse, après que Twitter a annoncé vouloir un dirigeant à plein temps.

Y.D. avec AFP