BFM Business

Huawei dévoile ses ambitions

Huawei compte dépasser rapidement ses 2 concurrents.

Huawei compte dépasser rapidement ses 2 concurrents. - John MacDougall - AFP

Le géant chinois compte détrôner Apple et Samsung pour devenir le leader mondial des smartphones "dans trois à quatre ans".

Huawei a de l'ambition et le fait savoir. Le géant chinois des télécommunications veut en effet détrôner l'américain Apple et le coréen Samsung, pour devenir le premier vendeur de smartphones au monde "dans trois à quatre ans", a annoncé mercredi un de ses dirigeants dans la presse allemande.

"Au final, nous serons le leader du marché. Peut-être d'ici trois ou quatre ans", a assuré dans une interview au quotidien Die Welt Richard Yu, directeur du "consumer business group" de Huawei, une division essentiellement consacrée aux smartphones.

Une déclaration de guerre formulée en plein CES, salon majeur de l'électronique grand public qui se déroule cette semaine à Las Vegas (Etats-Unis). Huawei est actuellement le troisième vendeur de smartphones dans le monde, derrière le californien Apple et le coréen Samsung.

"Nous voulons d'abord dépasser Samsung (...) et ensuite nous attaquer à Apple"

Son patron Guo Ping a fait part fin décembre d'un bond de 35,3% du chiffre d'affaires du groupe en 2015, grâce notamment aux fortes ventes de ses smartphones, qui ont dépassé la barre des 100 millions d'unités vendues sur l'année.

"Nous voulons d'abord dépasser Samsung (l'actuel numéro un, ndlr) en nombre d'exemplaires vendus et ensuite nous attaquer à Apple sur le segment premium", a ajouté le dirigeant. En termes de ventes, "nous dépasserons Apple et deviendrons numéro deux mondial au plus tard l'année prochaine", a-t-il promis. Encore inconnu il y a quelques années sur ce marché, Huawei remporte un succès croissant grâce à l'adoption de ses smartphones dans les pays en développement. Et il s'invite désormais aux Etats-Unis et en Europe avec sa gamme Honor, basée sur des smartphones visuellement attractifs, d'un bon rapport qualité prix.

Originaire des infrastructures de télécommunications, le groupe dispose de ressources importantes pour ses investissements. Il vend déjà plus de smartphones que Samsung en Chine. Apple continue toutefois d'être préféré par les Chinois lorsqu'ils souhaitent acquérir un smartphone haut de gamme. Sur son marché domestique, Huawei a donc identifié Apple comme "prochaine cible, que nous devons dépasser d'ici un à deux ans" sur le segment premium, a confié Richard Yu.

Y.D. avec l'AFP