BFM Business

HBO et Apple s'associent dans la vidéo à la demande

HBO va lancer son service en ligne en exclusivité sur les iPhone, iPad et Apple TV en avril.

HBO va lancer son service en ligne en exclusivité sur les iPhone, iPad et Apple TV en avril. - Stephen Lam - AFP

La chaîne de télévision payante américaine, connue pour ses séries à succès comme Game of Thrones, Sex and the City et bien d'autres, lancera son offre en ligne en exclusivité sur les terminaux Apple.

HBO lancera en avril son service en ligne, avec Apple. La chaîne de télévision payante, connue pour ses séries phares comme Sex and the City, Les Sopranos ou encore The Wire, s'associe avec la marque à la pomme pour son offre en ligne. Ce service, très attendu, sera lancée en exclusivité sur les terminaux d'Apple en avril. Soit juste à temps pour que le groupe de Tim Cook bénéficiera bénéficie à plein du démarrage de la nouvelle saison de la série à succès "Game of Thrones".

"HBO Now", qui permettra d'accéder à l'ensemble du catalogue de programmes de la chaîne, sera facturé 14,99 dollars (13,80 euros) par mois, a ajouté le PDG de HBO, Richard Plepler, lors d'un événement organisé par Apple à San Francisco. Une annonce surprise lors d'un keynote annoncée pour dévoiler l'Apple Watch, la montre connectée de la marque.

Les séries passées, présentes, et futures

Le nouveau service donnera à ses abonnés l'accès aux programmes passés, présents et futurs de la chaîne ainsi qu'à un catalogue de films, a-t-il précisé. Il sera disponible début avril via un nouveau canal sur le terminal Apple TV, ainsi que sur l'iPhone et l'iPad du groupe à la pomme.

La diffusion de la cinquième saison de "Game of Thrones" doit débuter le 12 avril. HBO, filiale du géant de la télévision et du cinéma Time Warner, n'est pour l'instant accessible qu'aux abonnés à une offre de télévision payante. Avec "HBO Now", la chaîne vise donc les consommateurs qui disposent d'une connexion internet à haut débit mais qui ne veulent pas s'acquitter du prix, souvent élevé aux Etats-Unis, d'un abonnement à un bouquet de plusieurs dizaines de chaînes.

A Wall Street, l'action Time Warner gagnait plus de 0,5% en fin d'après-midi. Tandis que Netflix, concurrent direct de HBO, perdait 2,9%. Il faut dire que Netflix a cumulé les déconvenues ces derniers mois: le service de vidéo à la demande qui s'est lancé dans six nouveau pays en 2014 n'a pas gagné le nombre d'abonnés qu'il escomptait. De quoi, déjà décevoir les investisseurs. 

N.G. avec Reuters