BFM Business

Goldman Sachs retire Apple de ses achats prioritaires

BFM Business

La banque américaine a annoncé ce mardi 2 avril qu'elle sanctionnait la firme de Cupertino à qui elle reproche son manque d'innovation depuis trois ans et la sortie du premier iPad. Goldman Sachs a ainsi retiré Apple de sa "conviction list", celles des valeurs dont la rentabilité est assurée. La banque continue de conseiller d'acheter des actions de la marque à la pomme, mais elle prévient que les prochaines annonces seront décisives.

"Malgré notre optimisme sur le sujet, nous pensons que la capacité du titre à surperformer au cours des douze prochains mois dépendra davantage de l'impulsion offerte par la prochaine famille de produits, aussi bien en termes de gains de parts de marchés que de nouveaux utilisateurs", explique ainsi la banque américaine dans sa note d'explication.

N.G.