BFM Business

Galaxy S4: Samsung la joue comme Apple

Samsung dit connaitre des retards d'approvisionnement pour son nouveau smartphone, le Galaxy S4.

Samsung dit connaitre des retards d'approvisionnement pour son nouveau smartphone, le Galaxy S4. - -

Le nouveau smartphone du Sud-coréen connaîtrait des problèmes d'approvisionnement. Mais on devine aisément un coup marketing, utilisé notamment par son concurrent Apple.

Le Galaxy S4 connaît des retards d'approvisionnement. Le dernier bébé de Samsung, concurrent de l'iPhone, doit sortir dans les jours qui viennent. Mais le groupe a du mal à fournir les opérateurs, notamment américains. La demande serait beaucoup plus importante que prévue. Une explication dont on peut douter.

Car si Apple a attaqué Samsung en justice pour avoir plagié ses produits, il pourrait aussi l'accuser de copier ses techniques de marketing. La pénurie organisée est un grand classique : Samsung met en avant des précommandes beaucoup plus nombreuses que prévues, ce qui l'empêcherait de livrer à temps les opérateurs américains, où le téléphone doit être lancé dans les jours qui viennent.

Une stratégie courante dans l'électronique

Sans complétement remettre en cause cette explication, on peut s'étonner que Samsung n'ait pas prévu le coup sur un produit si crucial dans sa stratégie. D'autant que le précédent modèle, le Galaxy S3, a été un succès phénoménal -il s'en est vendu 50 millions. Et que Samsung a prévu de faire encore mieux avec son nouvel appareil. Le groupe devait donc s'attendre à un raz-de-marée de précommandes.

Le marketing de la rareté est une stratégie très courante dans le monde de l'électronique. Apple s'en est servi à de multiples reprises en limitant les stocks d'iPhones envoyés aux opérateurs.

Autre cas d'école : Sony qui, en 2000, a généré une hystérie collective à Paris, en lançant sa Playstation 2 en nombre très limité. Le bon vieux coup du "attention, il n'y en aura pas pour tout le monde".

Anthony Morel