BFM Business

FreedomPop: une offre mobile gratuite aux Etats-Unis

L'opérateur Freedompop mise sur un dépassement du forfait par ses clients et la vente de services pour devenir rentable.

L'opérateur Freedompop mise sur un dépassement du forfait par ses clients et la vente de services pour devenir rentable. - -

FreedomPop propose 3 heures de communication par mois, les SMS illimités et une connexion 4G sans payer un centime. Un pari de l'opérateur américain qui n'est pas sans rappeler le modèle de Free, en France.

Les résultats semestriels de Free se sont envolés. Mais dans le genre "opérateur qui bouleverse le secteur des télécoms", on a trouvé mieux. Un forfait mobile complétement gratuit, et en 4G en plus. Cela se passe aux Etats-Unis. Là-bas, un tout petit opérateur, FreedomPop, rêve de chambouler le marché avec une offre très innovante.

A côté, Free passerait presque pour un petit joueur. Le discours de FreedomPop ressemble à s'y méprendre à celui de Xavier Niel. Face aux grands méchants opérateurs qui se goinfrent, ce MVNO (mobile virtual network operator ou opérateur de réseau mobile virtuel) se pose en libérateur du consommateur. Sa proposition: 3 heures de communication par mois, SMS illimités et une connexion 4G sans payer un centime.

500 mégaoctets de data

Bien sûr, il y a un truc. Les appels par exemple, passent par internet, Freedompop utilise la voix sur IP, c'est le principe de Skype. Cela lui coûte 5 fois moins cher que s'il devait acheter des minutes de communication à un grand opérateur.

Quant à l'accès data, il est limité à 500 mégaoctets, une misère quand on est connecté en 4G. Le pari, c'est qu'une bonne partie des clients, une fois ferrés, vont consommer plus et faire du hors forfait.

L'opérateur compte aussi leur vendre des services associés à forte marge : assurances pour les téléphones ou encore un accès prioritaire au réseau en cas d'encombrement... Un modèle qui valide une fois pour toute l'existence d'un internet mobile à plusieurs vitesses.

Anthony Morel