BFM Business

Free remplit les caisses d'Orange

Selon Stéphane Richard, PDG d'Orange, l'accord passé avec Free devrait rapporter 2 milliards d'euros. ( Photo : Reuters)

Selon Stéphane Richard, PDG d'Orange, l'accord passé avec Free devrait rapporter 2 milliards d'euros. ( Photo : Reuters) - -

Dans une interview donnée à Libération, Stéphane Richard revient sur l'accord d'itinérance qui lie les deux opérateurs et qui a fait beaucoup parler ces dernières semaines. Un accord qui pourrait rapporter à Orange le double du montant prévu.

Orange n'en finit pas de pester contre Free, et pourtant, son nouveau concurrent pourrait devenir une poule aux œufs d'or pour lui. La raison en est ce fameux contrat d'itinérance qui permet à Free d'emprunter le réseau d'Orange, le temps de déployer pleinement ses propres antennes relais.

A la base, l'opérateur historique en attendait 1 milliard d'euros sur six ans. Une somme qui pourrait doubler, indique Stéphane Richard, dans une interview accordée au quotidien Libération mardi.

Cet accord comporte une part fixe et une part variable, qui dépend de l'utilisation plus ou moins importante que fait Free du réseau d'Orange. Or, les antennes de Free étant encore peu nombreuses et trop éparses, 90 % de son trafic passe par l'opérateur historique.

Orange ne menace plus de rompre le contrat

En clair, Free fait du hors forfait. Et comme de nombreux consommateurs ont pu l’expérimenter, le hors forfait fait exploser les factures. Pour limiter les dépenses, Free a une seule solution : continuer à développer son propre réseau.

Au final, cela arrange bien les affaires de l'opérateur historique, qui change de ton. Il y a quelques semaines à peine, il menaçait de suspendre ce contrat en cas de pannes répétées chez Free Mobile qui affecteraient les clients Orange. Aujourd'hui Stéphane Richard affirme qu'il est "satisfait d'avoir signé ce contrat" et qu'il "en revendique tous les termes".

Anthony Morel et BFMbusiness.com