BFM Business

Foxconn compte investir 7 milliards de dollars aux États-Unis

Foxconn est connu pour être le sous-traitant d'Apple

Foxconn est connu pour être le sous-traitant d'Apple - Voishmel- AFP

Le sous-traitant taïwanais d'Apple a confirmé ce dimanche cet investissement qui serait réalisé en partenariat avec le groupe japonais de télécommunications SoftBank.

Le dirigeant du géant taïwanais de l'électronique Foxconn, grand sous-traitant d'Apple, a confirmé dimanche qu'il envisageait d'investir 7 milliards de dollars en partenariat avec le géant japonais des télécommunications SoftBank pour fabriquer des écrans plats aux Etats-Unis.

Le président américain Donald Trump avait annoncé début décembre, avant sa prise de fonctions, que SoftBank allait investir 50 milliards de dollars aux Etats-Unis, ce qui selon lui permettrait la création de 50.000 emplois.

Le PDG de SoftBank Masayoshi Son "est d'accord pour investir 50 milliards de dollars aux États-Unis dans des entreprises et (créer) 50.000 nouveaux emplois", avait tweeté Donald Trump à l'issue d'une rencontre avec le milliardaire nippon début décembre à New York.

Le redressement de Vodafone

De son côté, Foxconn, numéro un mondial de la sous-traitance électronique qui assemble des produits pour de grandes marques comme Apple et Sony, avait confirmé "des discussions préliminaires portant sur un investissement potentiel qui représenterait une expansion de nos activités américaines".

Fondé en 1981, SoftBank s'est imposé en 35 ans comme un des plus audacieux groupes japonais. À son crédit, le redressement des activités mobiles du britannique Vodafone au Japon, passées sous sa coupe en 2006.

Plus tard, il a jeté son dévolu sur Sprint aux États-Unis pour plus de 20 milliards d'euros. Il convoitait aussi un autre grand opérateur américain, T-Mobile US, mais sa stratégie a été contrariée par les autorités de régulation américaines.

J.M. avec AFP