BFM Business

Financement participatif: Finsquare racheté par son concurrent

La plateforme de prêts aux entreprises Lendix a annoncé mardi l'acquisition de son concurrent Finsquare.

La plateforme de prêts aux entreprises Lendix a annoncé mardi l'acquisition de son concurrent Finsquare. - Lendix

"Le site de crowdfunding dédié aux PME va être racheté par Lendix, une plateforme de prêts aux entreprises. "

La consolidation du secteur du financement participatif semble lancée. La plateforme de prêts aux entreprises Lendix a en effet annoncé mardi l'acquisition de son concurrent Finsquare, site de crowdfunding dédié aux PME.

L'offre de prêts à court terme de Finsquare "complète parfaitement (celle de) Lendix sur les prêts et la location financière de plus de 18 mois", a ainsi souligné Olivier Goy, fondateur et président de Lendix dans un communiqué.

Depuis le 1er octobre 2014, la loi autorise officiellement les particuliers à prêter directement de l'argent aux entreprises via des plateformes dédiées alors que les banques détenaient jusqu'à présent le monopole du prêt.

La question des assurances encore floue

"Les prêteurs de Finsquare seront migrés sur la plateforme Lendix, où ils pourront retrouver toutes les informations de leur portefeuille existant et investir sur les nouveaux projets", indique l'acquéreur dans son communiqué. "Les prêts aujourd'hui protégés par l'assurance Finsquare continueront à l'être. Pour l'instant, les nouveaux prêts effectués sur la plateforme combinée ne le seront pas", ajoute le groupe.

Finsquare s'était distingué en août en proposant pour la première fois dans le secteur d'assurer les prêteurs contre d'éventuels défauts de paiement des entreprises financées. "Nous aurons plus d'annonces sur le sujet des assurances au cours du deuxième trimestre", a précisé pour sa part Olivier Goy.

Lendix s'était lancé en mars 2015 dans le prêt participatif aux PME avec pour premiers emprunteurs des sociétés du groupe Alain Ducasse Entreprise. Le groupe se targue d'être depuis numéro un sur le marché du prêt aux petites et moyennes entreprises, avec une part de 40%, "en ayant permis à une centaine d'entreprises de toutes tailles d'emprunter plus de 19 millions d'euros auprès de la communauté pour des prêts unitaires" allant de 30.000 à 1 million d'euros.

Y.D. avec AFP