BFM Business

Facebook va lancer son service de transfert d'argent en France

Facebook serait sur le point de lancer ce service en Europe

Facebook serait sur le point de lancer ce service en Europe - Montage BFM Business

Facebook a obtenu une licence pour le paiement électronique en Irlande selon le site TechCrunch. Déjà lancé aux États-Unis, le service devrait permettre aux Européens de transférer très facilement de l'argent entre utilisateurs.

Vous avez perdu un pari à 10 euros avec un ami? Devez régler le loyer à votre colocataire? Recevoir de l'argent pour organiser la soirée du réveillon? C'est sur Facebook que vous pourrez aller prochainement pour ce type de démarche.

Selon le site TechCrunch, Facebook serait sur le point de lancer ce service en Europe. Le réseau social vient en effet de confirmer au site américain qu'il avait obtenu en octobre une licence lui donnant accès aux services de paiement électronique auprès de la Banque d'Irlande. Et si Facebook fait ce type de démarche, c'est qu'il prépare le lancement de ce service en Europe, et donc en France. Car, précise TechCrunch, l'Irlande étant en Union Européenne, l'obtention d'une telle licence ouvrirait de facto à Facebook l'ensemble du marché européen.

-
- © -

Dévoilé en 2015, ce service n'a pour l'heure été lancé qu'aux États-Unis. Il est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles Facebook a créé Messenger, son application dédiée à la messagerie. Car le service de paiement est une fonctionnalité supplémentaire offerte aux utilisateurs de Messenger en plus de l'envoi de pièces jointes et autres emojis. D'ailleurs, si le service n'est pas encore lancé en France, Facebook a déjà créé une page qui explique son utilisation. Concrètement, il suffit dans une discussion de cliquer sur le logo en forme de "$", saisir le montant (pas de plafond dans la limite de 9.999 dollars tous les 30 jours) et rentrer son code de carte bancaire. Le bénéficiaire doit à son tour entrer son code de carte et c'est fait. À noter que le service est gratuit, Facebook ne prend aucune commission.

-
- © -

Et ce service est stratégique dans le business de Facebook. Le site qui réalise l'essentiel de ses revenus via la pub cherche depuis des années à s'ouvrir au commerce. Car après le transfert d'argent entre particuliers, Facebook songe à étendre ce service aux entreprises. Autrement dit, le site rêve à terme que ses utilisateurs puissent acheter directement des produits depuis Messenger. Et c'est là que l'affaire devient très lucrative pour l'entreprise de Mark Zuckerberg. Car si le transfert d'argent entre particuliers est gratuit, Facebook prend une commission lorsque des entreprises utilisent ce service. Elle s'élève à 30% de la somme versée par le client, peut-on lire sur la page Facebook dédiée aux conditions d'utilisation du service par les développeurs. Messenger est bien le futur nerf de la guerre de Facebook.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco