BFM Business

Facebook France va déclarer ses revenus en France cette année

Le directeur général de Facebook France, Laurent Solly

Le directeur général de Facebook France, Laurent Solly - Thomas Samson - AFP

La filiale française du réseau social américain va déclarer ses revenus en France en 2018, a annoncé son directeur général Laurent Solly sur France Inter. Jusque-là, elle en enregistrait la majorité en Irlande.

En 2018, Facebook France déclarera ses revenus en France. C'est ce qu'a annoncé le directeur général de la filiale France et Europe du sud du géant américain, Laurent Solly, sur France Inter samedi.

"À partir de 2018, les revenus Facebook France, qui ont été investis par des entreprises sur le territoire français, accompagnées par des équipes commerciales localisées en France, seront déclarés en France", a affirmé Laurent Solly. Pourquoi ce changement? "Parce qu'on écoute la société", a-t-il expliqué.

Un million d'euros d'impôts au lieu de 80

Jusque-là, la branche européenne de Facebook, dont le siège est à Dublin, déclarait ses recettes en Irlande, où le taux d'impôt sur les sociétés est bien plus attractif qu'en France. Elle considérait que ses effectifs en France n'étaient chargés que du marketing et de la R&D, et facturait la publicité aux annonceurs français depuis l'Irlande.

Cette manière de faire n'a rien d'illégal, a tenu à rappeler Laurent Solly. Mais ces pratiques d'optimisation fiscale, appliquées par la majeure partie des mastodontes de l'économie numérique (Amazon, Google, Microsoft, etc.) font l'objet de critiques récurrentes des gouvernements européens.

En 2016, Facebook n'avait payé que 1,16 million d'euros d'impôts sur les sociétés en France. Or, selon nos calculs, si la firme avait déclaré tous ses revenus dans l'Hexagone, elle aurait dû s'acquitter d'une facture autrement plus lourde, de 80 millions d'euros.

N.G.