BFM Business

Facebook cède à l'appel de la vidéo

Facebook multiplie ses efforts pour doper l'usage de sa messagerie mobile : après la voix, les appels vidéo sont désormais possibles

Facebook multiplie ses efforts pour doper l'usage de sa messagerie mobile : après la voix, les appels vidéo sont désormais possibles - AFP Josh Edelson

Le réseau social dote sa messagerie mobile de la possibilité de passer des appels en vidéo. Un bon moyen pour Facebook de rivaliser avec Skype et Google.

Facebook va permettre à ses millions de membres de converser en temps réel de visu. Le premier réseau social mondial enrichit sa messagerie mobile instantanée Messenger, forte de ses 600 millions de membres, d'une fonction d'appels vidéo.

Cette possibilité n'est pas généralisée pour l'instant. Elle est disponible dans une série de pays dont les Etats-Unis, le Canada, la France et la Belgique, l'Irlande et le Royaume-Uni.

Ces pays n'ont pas été choisis au hasard car il sont tous dotés de réseaux mobiles 3G et surtout 4G suffisamment déployés sur leur territoire pour que les conversations vidéos soient en moyenne de bonne qualité. Facebook promet une extension à d'autres régions du monde dans les mois à venir. 

Le réseau social parie sur la simplicité d'usage. Les appels vidéo pourront être initiés depuis n'importe quelle conversation sur Messenger, en tapant sur une icône dans le coin en haut à droite de l'écran.

Facebook a deux messageries phares : Messenger et WhatsApp

Ces conversations vidéo fonctionnent également entre deux correspondants dont l'un utilise un smartphone Android et l'autre un iPhone.

Cet ajout d'une fonction propre à séduire les fans de la messagerie s'inscrit dans la stratégie de Facebook visant à doper l'usage de Messenger vis à vis de Skype (Microsoft) ou de la propre messagerie mobile de Google (hang out).

Facebook dispose aussi de l'application mobile WhatsApp (limitée au texte et, depuis peu, à la voix) qu'il a rachetée à prix d'or en 2014. Comme il l'a fait avec Instagram, Facebook fait en sorte que cette application conserve sa marque et fonctionne indépendamment, concurremment à Facebook Messenger.

Avant les appels vidéo, le réseau avait ajouté en 2013 une fonction d'appels vocaux ainsi qu'une option pour s'en servir afin d'envoyer de l'argent à des amis. Le mois dernier, il avait aussi annoncé l'ouverture de la plateforme aux développeurs extérieurs d'applications, et tente d'encourager son utilisation par les sites de commerce en ligne.

Frédéric Bergé