BFM Business

Dailymotion: Stéphane Richard veut tourner la page

Stéphane Richard a tempéré la polémique qui l'oppose à Arnaud Montebourg dans le dossier Dailymotion.

Stéphane Richard a tempéré la polémique qui l'oppose à Arnaud Montebourg dans le dossier Dailymotion. - -

Le patron de France Télécom annonce qu'il va effectuer une tournée aux Etats-Unis afin de trouver un nouvel actionnaire à Dailymotion, dans un entretien au Figaro de ce vendredi 3 mai. Il tempère aussi la polémique qui l’oppose à Arnaud Montebourg.

Pour Stéphane Richard, le désaccord avec Arnaud Montebourg était simplement une question de "forme". Car, sur le fond, "nous n’avons pas d’opposition", déclare le PDG de France Télécom dans un entretien au Figaro du vendredi 3 mai.

Le dirigeant français va ainsi s’envoler vers les Etats-Unis afin de trouver un nouvel actionnaire à Dailymotion, après l’échec du projet de rachat par Yahoo, notamment dû à l’intervention du ministre du Redressement productif.

Même si Stéphane Richard s’en défend : "honnêtement je ne pense pas que ce soit la cause. Yahoo! caressait peut-être l'idée de prendre le contrôle complet de Dailymotion. De notre côté, nous tenions à rester un actionnaire influent. Ma responsabilité est de veiller aux intérêts d'Orange et donc de Dailymotion", affirme-t-il au quotidien.

Amazon, Facebook ou Microsoft comme partenaires potentiels

Outre-Atlantique, le patron d’Orange rencontrera les dirigeants des géants de la Silicon Valley, tels Amazon, Apple, Microsoft, Facebook ou Google (même si ce dernier, déjà détenteur de Youtube, ne devrait pas être intéressé par Dailymotion).

"Nous allons donc reprendre sereinement le processus de recherche d'un partenaire", affirme Stéphane Richard, dans une volonté de tourner la page Montebourg. Et peut-être, aussi, de voir son contrat renouvelé à la tête de France Télécom, en 2014.

Ce vendredi 3 mai, sur BFMTV et RMC, Jean-Luc Mélenchon a soutenu la position d'Arnaud Montebourg sur Dailymotion, rappelant que le patron de France Télécom avait en tant que tel une responsabilité dans l'avenir de ce site.

>> A lire aussi - Dailymotion-Yahoo: les enjeux d'un rapprochement raté

>> A lire aussi - Dailymotion: Moscovici désavoue Montebourg

Y.D.