BFM Business

Cybersécurité : le Canada exclut certains fournisseurs télécoms étrangers

BFM Business

Le gouvernement canadien vient d’interdire à un ou plusieurs fournisseurs étrangers d'équipements de télécommunications de participer à la construction d'un important réseau gouvernemental, endommagés par des cyber-attaque en 2010. Andrew MacDougall, porte-parole du Premier ministre canadien Stephen Harper, a invoqué la raison de sécurité nationale, prévue dans ses accords commerciaux internationaux. Les responsables n’ont pas cité les noms des entreprises concernées, mais le géant Huawei semble visé.

Le Canada n’est pas le seul pays à s’inquiéter de voir des équipements chinois au cœur de ses réseaux. Une commission du Congrès américain a lancé un avertissement, lundi 8 octobre, selon lequel des équipements fournis par les groupes chinois Huawei et ZTE pourraient être utilisés à des fins d'espionnage.

Le débat est aussi d’actualité en France, après la publication d’un rapport sur la cybersécurité rédigé par Jean-Marie Bockel, qui lui aussi recommande l’interdicton d’équipements télécoms au nom de la sécurité nationale.

BFMbusiness.com et AFP