BFM Business

Comment Facebook veut se glisser entre Google et Amazon

The Find est conçu pour le commerce en ligne. Il recense plus de 500 millions de produits dans 500.000 magasins.

The Find est conçu pour le commerce en ligne. Il recense plus de 500 millions de produits dans 500.000 magasins. - Justin Sullivan - AFP

Le réseau social vient d’investir dans The Find, un moteur de recherche spécialisé dans l’e-commerce. Il permettra aux annonceurs de mieux cibler les publicités et aux clients d’acheter en un clic.

Facebook n’a toujours pas de navigateur, mais il dispose désormais d’un moteur de recherche. Et pas des moindres. Mark Zuckerberg vient d’investir dans The Find, un outil conçu spécialement pour le commerce en ligne.

Sa force : il recense plus de 500 millions de produits dans 500.000 magasins. Quelle somme a mis le groupe américain pour d’offrir le moteur? Elle ne l’a pas encore indiqué.

Développé en 2006 par deux ingénieurs indiens, The Find s’adresse autant aux annonceurs, qu’aux consommateurs. Pour les premiers, il étudie les données utilisateurs pour améliorer la pertinence des publicités.

Facebook se lance dans l'achat en un clic

Quant aux seconds, qui sont désormais 1,3 milliard dans le monde, ils vont pouvoir bénéficier de remises, d’offres spéciales et, surtout, d’acheter un produit en un seul clic… comme chez Amazon.

Cette acquisition est directement reliée à la décision de Facebook en décembre d’abandonner Bing, le moteur de Microsoft.

A l'époque, le réseau social a clairement expliqué que sa vocation n’est pas de fournir les résultats provenant du Web. Il souhaite garder ses utilisateurs son univers.

Lors de l’annonce du divorce avec Microsoft, un porte-parole du réseau social indiquait que le but est avant tout "d’aider les utilisateurs à trouver ce qui a été partagé avec eux sur Facebook".

Pascal Samama