BFM Business

Comment ce gadget d'Amazon peut transformer notre vie au bureau

Après les salons, l'Amazon Echo pourrait bien conquérir les bureaux avec de nouvelles applications.

Après les salons, l'Amazon Echo pourrait bien conquérir les bureaux avec de nouvelles applications. - Pexels

Une application de gestion d'emploi du temps arrive sur l'enceinte intelligente Echo d'Amazon. Et après avoir envahi les salons américains, l'appareil pourrait bien faire une percée dans les bureaux.

"Attention, il y a un bug sur le site internet", "n'oubliez pas votre réunion de 17h"... Voilà le genre de messages que pourra bientôt vous envoyer l'Amazon Echo sur votre bureau. Echo, c'est cette enceinte intelligente commercialisée pour l'heure seulement aux États-Unis et en Grande-Bretagne mais qui, vu son succès, pourrait arriver en France dans les prochains mois. L'Echo est un assistant vocal qui permet de lancer de la musique, de faire une liste de courses ou encore de commander les différents appareils connectés de la maison.

Et si l'appareil rencontre un succès croissant outre-Atlantique (Amazon pourrait en vendre 7 millions d'unités cette année selon The Information) c'était jusqu'à présent un objet connecté dédié aux usages domestiques. Mais l'Echo va dans les prochains mois gagner du terrain dans les bureaux. Amazon, qui permet comme sur smartphone à des développeurs tiers de créer de nouvelles applications (des "skills"), lance sur Echo le service HipChat. Conçu par l'éditeur Atlassian, HipChat est un service de discussion en ligne à plusieurs. Une sorte de Skype pour des groupes.

Futur pilier de croissance pour Amazon

Présent jusqu'à présent sur ordinateur et smartphone, Hipchat arrive donc sur Echo. Il s'agit du premier chat vocal à être lancé sur l'appareil d'Amazon. Mais à la différence des autres applications déjà présentes sur l'Echo, HipChat sera actif. Avec les applications actuelles, il faut interroger l'assistante vocale de l'Echo (nommée Alexa) pour avoir une interaction. Grâce à HipChat, c'est Alexa qui pourra directement vous prévenir ou vous interpeller en cas de problème. L'éditeur Atlassian l'a d'ailleurs utilisé de cette manière en tant que système d'alerte avant de créer son application. 

Et en tant qu'interface intelligente entre l'homme et la machine, l'Echo pourrait devenir l'assistant personnel dans de nombreuses entreprises. L'appareil qui ne se contrôle qu'avec la voix pourrait remplacer certains moyens de communication comme le mail, être un outil d'alerte, gérer des agendas ou encore passer des commandes de matériel de bureautique par exemple. Un nouveau débouché qui intéresse de plus en plus Amazon qui veut faire d'Echo un de ses futurs piliers de croissance. La firme souhaite vendre 10 millions d'Echo sur l'année 2017 et ainsi dépasser le milliard de dollars de chiffre d'affaires. Pour cela, elle a ouvert l'interface à des milliers de développeurs afin qu'ils développent de nouveaux services. Et le succès d'Echo a déjà réveillé la concurrence puisque Google a dévoilé il y a quelques semaines un assistant similaire baptisé Google Home.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco