BFM Business

Comment Apple est devenu n°1 mondial du marché PC

La crise mondiale du PC a démarré en 2011, année du lancement de l’iPad. Ironie de l’histoire, ce 1er trimestre 2016 est au même niveau que le second trimestre 2011.

La crise mondiale du PC a démarré en 2011, année du lancement de l’iPad. Ironie de l’histoire, ce 1er trimestre 2016 est au même niveau que le second trimestre 2011. - Patrick Kovarik - AFP

"Dans un marché des PC en déconfiture depuis des années, Apple semble tirer son épingle du jeu. Le cabinet Canalys estime même que le géant est devenu le numéro un mondial de ce marché. Comment? En ajoutant aux Mac les ventes d'iPad qui, comme le disait Steve Jobs "est un PC comme les autres"."

Alors que le monde observe le déclin des ventes d’ordinateurs, Apple est-il devenu sans que l’on s’en rende vraiment compte le numéro un mondial du marché du PC? C’est ce qu’avance le cabinet américain Canalys qui place la firme de Cupertino en tête des fabricants devant Lenovo, HP, Dell et Samsung avec 14 millions d’appareils vendus dans le monde lors des trois premiers mois de l’année.

Ce classement est plutôt surprenant, car si les ventes de Mac reculent moins vite que les PC sous Windows, Apple a toujours eu du mal à dépasser les volumes des ténors du secteur. Pour arriver à cette conclusion, Canalys a tout simplement appliqué l’affirmation de Steve Jobs en 2012 et de Tim Cook en 2015 qui martelaient l’un et l’autre: "L’iPad est un PC comme les autres". Ainsi, en additionnant les ventes d’ordinateurs (fixes et portables) et de tablettes tactiles, Apple réalise l’exploit de dépasser Lenovo de peu (250.000 unités vendues au 1er trimestre) et fait deux fois mieux que Samsung.

-
- © Canalys

Ce calcul que les fabricants attendent depuis longtemps est-il un peu osé? Certains disent qu'on ne peut mélanger les torchons et les serviettes. S’il est moins anxiogène que ceux qui ne tiennent compte que des ordinateurs classiques, fixes ou portables, il modifie drastiquement le classement en mettant Apple en tête grâce aux ventes d’iPad malgré une baisse globale des ventes de 17%. D’ailleurs, Canalys ne nie évidemment pas la crise mondiale du PC qui a démarré en 2011, année du lancement de l’iPad. Ironie de l’histoire, ce 1er trimestre 2016 est au même niveau que le second trimestre 2011 comme le note le cabinet américain. Et depuis, les ventes ne cessent de s’affaisser. Selon Gartner, elles ont reculé de près de 10% au premier trimestre 2016.

Le secteur espère une véritable reprise des ventes. Et pour beaucoup, cet espoir semble ne reposer que sur Windows 10. "En 2016, le marché PC aboutira à sa dernière année de déclin avant de renouer avec la croissance", promet Ranjit Atwal, directeur des recherches chez Gartner, qui voit l’OS de Microsoft comme un "défi" et une "opportunité" pour enfin renouer avec la croissance.

Du côté de Canalys, ce n’est pas aussi simple. "Le marché mondial des PC a eu un mauvais début 2016 et il est difficile de voir tous les points lumineux pour les vendeurs dans les prochains trimestres. Le boom de la tablette a disparu avec le temps et le marché est en pleine maturité", constate Tim Coulling, analyste principal de Canalys. Quant à la reprise, elle ne pourra se faire, selon lui, qu'à une condition: que "les fournisseurs apportent l'innovation transformationnelle au marché". En tous cas, l'expérience montre que la baisse des prix ne suffira pas à relancer la machine.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco