BFM Business

Apple consent à de très lourds investissements pour conquérir l’Inde

Pour Apple, le marché indien du smartphone peut rapporter beaucoup, mais avant, il va coûter énormément.

Pour Apple, le marché indien du smartphone peut rapporter beaucoup, mais avant, il va coûter énormément. - Sam Panthaky - AFP

"Pour sauver les ventes d’iPhone, Tim Cook, PDG d’Apple, ne lésine devant rien. Après l’annonce d’un investissement d'un milliard de dollars en Chine, il s’apprête à en dépenser dix fois plus en Inde pour ouvrir plusieurs Apple Store, lancer des usines d’assemblage avec Foxconn, un incubateur et un centre de R&D."

"Ce qu’il a fait pour capter le marché chinois, il n’a qu’à le faire en Inde". Cette phrase révélée par Reuters provient d’un responsable indien qui tient à garder l’anonymat. Concrètement, si Apple veut prendre une part de marché en Inde dans les ventes de smartphones, il faudra faire plus que quelques publicités et des happenings lors des lancements de nouveaux produits. À bon entendeur.

L’Inde est en effet l’un des rares pays, presque le dernier, où les ventes de smartphones restent très dynamiques. En 2015, 100 millions d’unités y ont été vendues et pour 2016, les analystes prévoient une augmentation de 25%. Pour Apple, entre autres, ce pays est une aubaine à l’heure où les ventes d’iPhone ralentissent un peu partout dans le monde.

15 millions de dollars pour ouvrir trois Apple Store

Au départ, Apple a eu l’idée de vendre en Inde des appareils de seconde main pour proposer des produits compatibles avec le pouvoir d’achat de l’indien moyen. Il a déposé une demande d’autorisation en mars dernier, mais les autorités s’y sont formellement opposées au début du mois de mai. En revanche, elles permettent au géant américain d’ouvrir des Apple Store dans les grandes villes du pays (Delhi, Bangalore et Mumbai). Un budget de 15 millions de dollars a donc été débloqué pour ces projets, selon le site FactorDaily qui révèle également l’ouverture d’un incubateur pour appuyer l’écosystème technologique indien.

Une concession plus importante a été faite, non pas directement par Apple, mais par Foxconn, son partenaire chinois historique dans l’assemblage des iPhone. Selon le quotidien indien The Economic Times, Tim Cook l’aurait mis en contact avec le gouvernement indien pour la création d’une usine dédiée aux produits siglés d’une pomme croquée. Selon le journal indien, ce site sera implanté dans la province de Maharashtra et ferait partie d’un plan d’investissement de 10 milliards. Et pour cette somme, ce n’est pas une usine, mais une dizaine d'usines qui seront opérationnelles d’ici 2020. Enfin, un centre de R&D ouvrira à Hyderabad avec un effectif de 150 salariés.

Tous ces projets devraient être officialisés dès le 19 mai lors d’une visite de Tim Cook en Inde pour rencontrer le Premier Ministre, Narendra Modi.

Pascal Samama