BFM Business

Cisco pourrait licencier plus de 20% de ses effectifs

Cisco Systems a déjà supprimé 6.000 postes en 2014.

Cisco Systems a déjà supprimé 6.000 postes en 2014. - David Becker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le groupe américain envisagerait de supprimer 14.000 emplois dans le monde d'après un site spécialisé. Un chiffre non confirmé, pour le moment, par l'entreprise.

Cisco Systems doit annoncer ses résultats annuels ce mercredi soir, après la clôture des marchés boursiers, mais c'est une autre nouvelle qui pourrait retenir l'attention. D'après le site spécialisé CRN, le groupe informatique va supprimer jusqu'à 14.000 postes dans le monde, ce qui représente près de 20% de ses effectifs.

Ce plan de restructuration devrait être annoncé officiellement dans les prochaines semaines, selon CRN. Interrogée par plusieurs médias américains, l'entreprise n'a pas souhaité commenter ces informations.

200 milliards de dollars dans les start-up françaises

Spécialisé dans le matériel réseau et les serveurs, Cisco revendiquait en 2015 un chiffre d'affaires annuel de 49,2 milliards de dollars. Face à la concurrence des services d'hébergement des données, elle s'est récemment diversifiée dans l'analyse de données et les logiciels pour les centres de données. Une source anonyme citée par CRN a ainsi justifié ces suppressions de postes: "Ils (les dirigeants de Cisco, ndlr) ont besoin de nouveaux talents pour assurer ce futur autour du logiciel." En 2014, Cisco avait déjà supprimé plus de 6.000 emplois.

Toujours pour s'adapter aux bouleversements du secteur, Cisco a également choisi de miser dans les start-up. L'an dernier, son ancien PDG John Chambers avait annoncé vouloir investir plus de 200 millions de dollars (177 millions d'euros) dans de jeunes pousses françaises. 50 millions ont déjà été dépensés. 

Ma. G.