BFM Business

Cette start-up veut faire dormir les Français sur des matelas anglais

Les matelas sont tous produits au Royaume-Uni, les housses sont cousues à la main à Manchester et les matelas sont assemblés dans le Lancashire.

Les matelas sont tous produits au Royaume-Uni, les housses sont cousues à la main à Manchester et les matelas sont assemblés dans le Lancashire. - Eve Matress

"Lancée outre-Manche en 2015, Eve Sleep a levé 9,5 millions d'euros pour financer son expansion à l'étranger. Elle débarque en France sur la vente en ligne de matelas, marché bien défriché par Matelsom, qui a repris la Camif."

Les Français sont-ils prêts à dormir sur un matelas bien anglais? C'est le pari de la start-up britannique Eve Sleep, qui entend soutenir sa croissance et son développement en France, grâce à sa récente levée de fonds de 9,5 millions d'euros, la troisième du genre pour l'entreprise.

Depuis son lancement en février 2015 au Royaume-Uni, le marchand de matelas en ligne est déjà présent aux États-Unis et en Allemagne. La société affiche une forte croissance (+25% d'un mois sur l'autre) et ce depuis 14 mois. Elle anticipe un chiffre d'affaires de plus de 21 millions d'euros pour sa deuxième année d’existence.

Elle a été fondée par Jas Bagniewski et James Fryer, deux entrepreneurs aguerris avec plus de 12 ans d'expérience du secteur des matelas, rejoints par Kuba Wieczorek et Felix Lobkowicz. Conçus avec des housses cousues main près de Manchester, ses matelas d'une épaisseur uniforme de 20 centimètres, sont assemblés dans son usine située dans le Lancashire, comté situé au nord de Liverpool.

Ses matelas sont tous en mousse à mémoire de forme

Sûr de son produit qu'elle a développé en optant pour la mousse à mémoire de forme, Eve Sleep offre à chaque client un test de 100 jours de son matelas qu'il peut retourner sans frais à l'issue de ce délai. "Cette levée va nous permettre d'ancrer encore plus rapidement et fortement l'entreprise dans son secteur. L’un des marchés majeurs pour nous reste la France, sur lequel nous investissons beaucoup" explique Charles Digby-Smith, directeur général de l'entreprise.

Pour gérer la livraison d'un produit réputé pour sa difficulté à être manipulé, la jeune société anglaise a choisi d'emballer ses matelas sous vide dans une boîte rectangulaire haute de 1,10 mètre environ, ce qui rend son déplacement bien plus pratique... même dans les cages d'escalier les plus étroites.

En dépit de ses moyens financiers, de son approche "technologique" du matelas et de ses prix agressifs, la start-up britannique rencontrera sur la route de sa conquête de l'Hexagone,... Matelsom.

Créée en 1995 par Emery Jacquillat sur le créneau originel de la centre de literie par téléphone, la société française est devenue rapidement un des premiers sites de ventes de literie sur Internet. En 2007, l'entreprise réinvente son entreprise avec la reprise de la marque Camif de vente par correspondance, alors en liquidation. Comme son jeune rival britannique, la société française propose un délai de 100 nuits pour essayer ou échanger son matelas et une livraison gratuite.

Frédéric Bergé