BFM Business

Cette fois Amazon s'attaque de front à Netflix

Amazon propose un abonnement mensuel à son service de vidéo qui coûtera un dollar de moins que Netflix.

Amazon propose un abonnement mensuel à son service de vidéo qui coûtera un dollar de moins que Netflix. - Sajjad Hussain - AFP/ Netflix

"Jusqu'à présent réservé à ses abonnés premium, le service de vidéo d'Amazon devient indépendant et se paie le luxe d'être moins cher que celui du leader mondial Netflix. "

C'est un coup digne de Frank Underwood, le héros machiavélique de la série "House of Cards" de Netflix. Alors que le service de streaming s'apprête à publier ses résultats trimestriels (qui seraient décevants sur le marché américain), Amazon vient d'annoncer qu'il allait rendre son service de streaming vidéo accessible à tous. Jusqu'à présent, Amazon Instant Video était une sorte de "cadeau Bonux" pour les abonnés à son service de livraison Premium. Aux États-Unis et en Grande-Bretagne, les clients qui payent 99 dollars par an pour être livrés plus rapidement ont aussi droit au service de vidéo.

Si l'offre en bundle (ou offre groupée) restera disponible pour ces abonnés Premium, le service de vidéo sera désormais accessible à tout le monde. Et ce pour un tarif inférieur à celui de son concurrent. L'offre de base d'Amazon coûtera 8,99 dollars par mois alors que celle de Netflix va passer à 9,99 dollars en mai prochain contre 7,99 dollars jusqu'à présent. Une augmentation de 2 dollars qui fait d'ailleurs grincer des dents les utilisateurs du service.

Un mécontentement dont compte bien profiter Jeff Bezos, le patron d'Amazon. Après avoir attaqué Netflix sur le terrain des contenus et des fonctionnalités, le site de e-commerce passe cette fois à la vitesse supérieure en ouvrant un champ de bataille sur les prix et l'accessibilité. Une stratégie très agressive et relativement nouvelle pour Amazon. Jusqu'à présent, le site lançait de nouveaux services afin d'attirer de nouveaux clients sur son site de vente. Outre la livraison rapide, Premium propose un service de livres numériques en illimité, de streaming musical ou encore l'accès à des ventes flash. Des services proposés à perte par le site de e-commerce qui n'avaient d'autre but que d'accroître sa base d'abonnés Premium, estimée à plus de 80 millions de personnes dans le monde. En proposant une offre indépendante de vidéo, Amazon fait montre d'une ambition nouvelle dans les contenus. Des offres toujours limitées aux États-Unis et à la Grande-Bretagne. Amazon France assure ne pas avoir encore de date de lancement concernant le nouveau service.

Frédéric Bianchi