BFM Business

Cette application peut remettre les fainéants au boulot

Arrêter de tout reporter au lendemain et atteindre des objectifs réalisables sont les deux missions proposées par Goalmap à ses utilisateurs (image d'illustration)

Arrêter de tout reporter au lendemain et atteindre des objectifs réalisables sont les deux missions proposées par Goalmap à ses utilisateurs (image d'illustration) - Tofig Daryani - Flickr - CC

"Méthode de développement personnel nomade, l’application Goalmap, lancée il y a six mois par deux frères, entend aider les adeptes de la procrastination à se débarrasser de leurs travers."

Si vous reportez toujours tout au lendemain ou ne parvenez pas à organiser votre vie professionnelle ou personnelle, l'idée développée par Damien et Arthur Catani pourrait vous aider. 

Née en juin 2015 et téléchargeable sur smartphones depuis le mois de décembre, l’application Goalmap permet à ses utilisateurs de se fixer une série d’objectifs à atteindre et de suivre en temps réel leur progression. Il s’agit en réalité de la version modernisée d’une méthode utilisée quelques années plus tôt par l’aîné de la fratrie, Damien Catani, qui compilait alors dans un tableur Excel les objectifs qu’il souhaitait atteindre (sur le plan sportif, culturel ou personnel) et les moyens mis en œuvre pour y arriver.

"À cette époque, il n’y avait pas tous les outils et fichiers connectés d’aujourd’hui" se remémore le co-fondateur de la start-up, avant d’ajouter: "avec mon frère, Arthur, on s’est donc dit qu’on avait quelque chose à apporter sur ce créneau du développement personnel". 

Une méthode, quatre étapes 

"Pour réussir ses objectifs, il faut les définir correctement" met en garde Damien Catani. Le jeune entrepreneur a donc mis au point, avec son équipe une inédite méthode, qui repose sur plusieurs piliers. 

Arrêter de procrastiner, c'est se fixer des objectifs et s'y tenir

En premier lieu, les utilisateurs sont invités à définir le ou les objectifs à atteindre. Ceux-ci doivent être détaillés, quantifiables (par exemple, économiser 500 euros), réalistes et temporairement définis. Dans un second temps, l'application leur permet de visualiser leur progression grâce à un code couleur simple à lire, allant du rouge au bleu. 

-
- © Goalmap

Enfin, selon Goalmap, la réussite passe par une bonne connaissance de soi et par le soutien que les nouveaux membres peuvent recevoir de la part de la communauté d'utilisateurs. "On veut éviter de tomber dans les travers des livres de développement personnel. Quand on les lit, ils sont inspirants. Mais dès l'ouvrage refermé on se rend compte qu'on n'a pas les outils pour mettre en oeuvre au quotidien les conseils prodigués" explique le co-fondateur de Goalmap.

10.000 téléchargements depuis fin 2015 

En moins de quatre mois, l’application des frères Catani, disponible exclusivement en français, a déjà été téléchargée plus de 10.000 fois. "Goalmap ce n’est pas juste une plate-forme, derrière il y a une démarche et un contenu" souligne l'aîné de la fratrie. La start-up a, d'ailleurs édité un ebook pour guider pas à pas les néophytes du développement personnel. 

Doté d'un capital de 200.000 euros, celle-ci entend bientôt procéder à une levée de fonds pour accélérer son développement. Goalmap souhaite aussi se rapprocher de "marques conseils" qui pourraient, moyennant finances, offrir gracieusement des récompenses aux utilisateurs, comme les frais d'inscription à une course pédestre à un utilisateur qui pratique le jogging.

L'entreprise réfléchit aussi à la question de la monétisation d'une partie de ses services. L'application est accessible et utilisable gratuitement mais, dans les prochains mois, de nouvelles fonctionnalités, payantes cette fois-ci pourraient apparaître. La jeune pousse entend par exemple proposer les services personnalisés d'un coach ou d'un diététicien à sa communauté. 

Antonin Moriscot