BFM Business

Cet écran tactile dynamite les réunions de travail traditionnelles

Le grand écran tactile de Microsoft a été pensé pour stimuler le travail collaboratif en entreprise

Le grand écran tactile de Microsoft a été pensé pour stimuler le travail collaboratif en entreprise - Microsoft

Microsoft propose aux entreprises un écran tactile géant pour stimuler le "remue-méninges" en réunion. Les participants, tous connectés sur place ou à distance, interagissent, comme s'ils étaient dans la même pièce.

Les réunions de travail traditionnelles vous ennuient ? Cet écran tactile conçu par Microsoft pour les entreprises promet de dynamiser les échanges en évitant aussi de réunir tous les participants dans une même pièce.

A mi-chemin entre le tableau blanc interactif et le système de visioconférence, cet écran plat aux généreuses dimensions (plus de 2 mètres de diagonale) se veut un stimulant pour les réunions de brain storming où l'on partage et brasse les idées.

Les participants à la réunion peuvent partager, à condition d'utiliser la batterie de logiciels bureautiques de Microsoft, un même document en l’annotant avec le clavier depuis leur terminal mobile (connecté à l'écran en wi-fi) ou à la main, à l’aide d’un stylet.

Le Surface Hub emprunte aux systèmes de visioconférence, la capacité de réunir des participants situés hors des murs de l'entreprise. L'écran est équipé d’une caméra vidéo haute définition et de quatre microphones permettant de détecter et de suivre la voix afin d’éliminer tout bruit de fond pendant les réunions organisées avec des participants situés à l'extérieur.

Microsoft assemble son système aux Etats-Unis

En fin de réunion, tous les participants repartent avec l'objet du brain storming, c'est à dire le document électronique partagé sur l'écran et annoté, puisqu'ils sont tous connectés à Surface Hub via leur ordinateur portable, leur tablette ou leur smatphone.

Fonctionnant sous Windows 10, cet écran géant s'utilise de pair avec les logiciels de travail collaboratif de Microsoft dont l'outil de prise de notes, One Note et Skype for Business (ex Lync) pour la partie visioconférence.

Avec lui, l'éditeur accroit aussi le besoin d'utiliser sa panoplie d'outils bureautiques en rendant les entreprises plus dépendantes de ces logiciels. Ce qui, d'un point de vue marketing, a bien des avantages pour Microsoft.

Cet équipement d'un nouveau type pour Microsoft est également atypique puisqu'il est assemblé aux Etats-Unis, contrairement à tous ses autres matériels : tablettes, smartphones ou consoles de jeu.

Il peut être pré-commandé (en France) à partir du 1er juillet 2015. Les entreprises devront y mettre le prix puisqu'il atteint presque 19.000 euros (HT) pour le grand modèle (2,1 mètres de diagonale).

Frédéric Bergé