BFM Business

Ces applis qui vous permettent de ne plus faire la queue

Qui n'a jamais rebroussé chemin à la perspective de faire de longues heures d'attente ?

Qui n'a jamais rebroussé chemin à la perspective de faire de longues heures d'attente ? - Dominique Faget - AFP

Près d'un tiers des clients déclarent renoncer à leur achat quand la file d'attente aux caisses est trop longue. Pour répondre aux attentes de ces consommateurs pressés, plusieurs start-up ont mis au point des solutions coupe file. Tour d'horizon.

Les consommateurs n'aiment pas attendre. Gâcher de précieuses minutes de sa courte pause déjeuner pour aller acheter son sandwich? Pester le samedi après-midi quand, au niveau des caisses, la queue dans laquelle on s'est engagé avance deux fois moins vite que les autres? Cette perte de temps est jugée si insupportable qu'en France, 3 consommateurs sur 10 assurent renoncer à un achat s'ils doivent faire le queue, selon une étude Ifop.

Un manque à gagner pour les entreprises, auquel plusieurs start-up ont décidé de mettre fin en développant des solutions innovantes.

Rapidle

Entrer dans une boulangerie et en ressortir moins d'une minute après avec son déjeuner sous le bras, même aux heures de pointe, voilà la promesse de Rapidle. Cette appli permet aux clients de commander et de payer en ligne chez des petits commerçants, et de bénéficier d'un point de retrait réservé, en dehors de la file d'attente.

Lancé en novembre 2015, la solution a déjà séduit plus de 173 commerçants."Nous recevons 6 à 8 demandes par jour de commerçants qui veulent s'équiper de Rapidle. On espère 2.000 clients d'ici la fin année", explique Steeve Broutin, fondateur de Rapidle.

L'application permet aussi aux commerçants de mieux gérer leur stock. "Il appuie sur un bouton pour avertir sa communauté de clients qu'il y a une promo sur tel ou tel produit dont il souhaite se débarrasser rapidement", ajoute Steeve Broutin.

La solution est vendue aux commerçants à un tarif qui débute à 59 euros par mois. "Quand vous perdez pratiquement 30% de vos clients à cause de la file d'attente et que vous servez 150 clients tous les midis, le calcul est vite fait", assure le fondateur de Rapidle.

Jefile

Grâce à cette appli, les consommateurs sont connectés via leur smartphone dans une file d’attente numérique. Par le biais des tickets digitaux, Jefile leur donne une estimation du temps restant avant de passer à la caisse. Au lieu de s'énerver à faire la queue, ils disposent ainsi d'un petit créneau pour continuer à errer dans les rayons. Le commerçant peut en retirer au moins deux avantages: l'amélioration de la satisfaction du client et la perspective de voir le montant du panier moyen augmenter, le consommateur profitant de ce temps libre supplémentaire pour céder à la tentation.

Lineberty

Un peu comme Jefile, ce service repose sur une application mobile qui donne le temps d'attente et permet à l'utilisateur de prendre un ticket virtuel dans la file. Au choix, il peut prendre la première place qui vient, ou alors décider d'un horaire précis en fonction de la manière dont il compte profiter de ce temps libre. Lineberty a déjà été mis en place sur des sites culturels ou encore au service détaxe des Galeries Lafayette.

Hurikat

Anciennement nommé Jaimeattendre, Hurikat a une démarche différente des autres services évoqués. Son but n'est pas d'éradiquer les files d'attente mais de permettre de les éviter. Pour cela, le service recense les heures d'affluence, autrement dit celles à éviter pour les phobiques de l'attente, de magasins, sites touristiques, guichets d'administration. Les informations viennent de la communauté des utilisateurs, il faut donc que leur nombre soit suffisant pour que l'info soit pertinente.

C.C.