BFM Business

Candy Crush Saga bientôt coté à la Bourse de New York

Candy Crush Saga a des revenus estimés à 600.000 euros par jour.

Candy Crush Saga a des revenus estimés à 600.000 euros par jour. - -

King, le développeur du jeu à succès Candy Crush Saga, a annoncé ce mardi 18 février, son intention d'être coté sur la place new-yorkaise. Il a ainsi déposé un dossier auprès de l'autorité américaine de la Bourse, la SEC.

Après avoir battu des records sur Facebook et sur les mobiles, King s'apprête à conquérir la Bourse. Ce mardi 18 février, la société, qui a notamment développé le jeu à succès Candy Crush Saga, a annoncé son intention d'entrer à la Bourse de New York.

L'entreprise a ainsi déposé une demande auprès de l'autorité boursière américaine, la SEC (Securities and Exchange Commission), a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Le nombre d'actions proposées et leur prix n'a pas encore été décidé à ce stade. Les actions ordinaires devraient être cotées à la Bourse de New York sous le symbole "KING".

Le succès de Candy Crush

Le groupe précise avoir choisi les banques JP Morgan, Credit Suisse et BofA Merrill Lynch comme chefs de file, teneurs du livre d'ordre et représentants des souscripteurs. Barclays, Deutsche Bank et RBC Capital Markets tiendront également le livre d'ordres.

King a rencontré un succès important avec Candy Crush Saga dont les revenus quotidiens sont estimés à 600.000 euros avec un nombre d'utilisateurs qui dépasserait les 15 millions.

Avant lui, un autre éditeur de jeu vidéo, Zynga, connu pour avoir édité Farmville sur Facebook, avait déjà tenté l'aventure en Bourse. Avec un succès pour le moment mitigé puisque Zynga a quasiment divisé par deux son cours de Bourse depuis son introduction, en décembre 2011.

J.M. avec AFP