BFM Business

Bouygues Telecom enterre la hache de guerre avec Free et SFR

L'opérateur du groupe de BTP a mis fin à sa guerre avec ses rivaux.

L'opérateur du groupe de BTP a mis fin à sa guerre avec ses rivaux. - Philippe Huguen - AFP.

Après Orange, c'est au tour de SFR et Free de transiger avec Bouygues Telecom. SFR verse près de 100 millions d'euros pour mettre fin aux procès en cours.

Bouygues Telecom enterre la hache de guerre avec ses rivaux. La filiale du groupe de BTP a conclu deux accords avec Free et SFR pour mettre fin à tous leurs procès. Dans ce cadre, SFR verse près de 100 millions d'euros à Bouygues Telecom.

Cela fait suite à un accord similaire conclu en mars avec Orange, qui avait versé à Bouygues Telecom près de 300 millions d'euros, avait révélé le Canard enchaîné du 9 avril.

Toutefois, toutes ces sommes n'ont pas été versées en une seule fois, mais leur versement est étalé dans le temps.

Ces arrangements à l'amiable ont été conclus avant l'été, apparemment au moment où Bouygues voulait racheter SFR, et s'était allié avec Free pour cela. L'accord de paix avec Free rentre dans le cadre de cette nouvelle entente cordiale. Mais Bouygues cherchait aussi des fonds pour racheter SFR, d'où les accords avec Orange et SFR. Toutefois, il reste étonnant qu'une cible aide son acquéreur à trouver de l'argent pour le racheter...

En pratique, ces accords mettent fin aux procès engagés entre opérateurs, notamment ceux où Bouygues réclamait des dommages et intérêts à ses rivaux après leur condamnation pour pratiques anti-concurrentielles. Par exemple, Bouygues réclamait d'important dommages à Orange et SFR suite à leur condamnation par le gendarme de la concurrence pour leurs offres avec 'effet club'. 

Mise à jour: interrogés, Free et Bouygues Telecom se sont refusés à tout commentaire, tandis que SFR n'a pas répondu

Jamal Henni