BFM Business

Blocage de la publicité : Free défie Google

En supprimant la publicité sur internet, Free attaque clairement Google et les autres géants du web.

En supprimant la publicité sur internet, Free attaque clairement Google et les autres géants du web. - -

Le blocage des publicités, désormais possible sur la Freebox, constitue une nouvelle étape dans le conflit qui oppose les fournisseurs d'accès aux géants du web.

Free secoue la toile. Le fournisseur d'accès met le web en émoi, avec sa décision de désactiver à partir de sa box les publicités des sites internet. Une décision qui n'a rien d'anodin.

On peut y voir en effet le premier épisode concret d'une guerre des télécoms à venir. Il faut bien comprendre qu'en ce moment il y a deux camps : d'un côté, les fournisseurs d'accès comme Free ou Orange, qui investissent massivement dans les réseaux. De l'autre, les géants du web, comme Google ou Facebook, qui génèrent des revenus grâce à ces réseaux, mais qui ne participent pas à leur financement.

Faire payer Google, d'une manière ou d'une autre

Les fournisseurs d'accès les surnomment les "Over The Top", des acteurs qui passent au-dessus de la chaine de valeur traditionnelle des télécoms. Leur obsession, c'est de les faire payer, d'une manière ou d'une autre.

Difficile donc de ne pas voir dans cette initiative de Free une attaque directe contre Google. En bloquant les pubs, Free tape là où ça fait mal, directement au porte-monnaie. Est-ce que d'autres opérateurs vont suivre cet exemple ?

Pas question, à écouter un concurrent de Free pour qui cette solution est "hyper dangereuse", et met "tout l'écosystème des sites gratuits en danger".

Autre inconnue : la riposte de Google. Interrogé, le groupe qui dit "ne pas vouloir mettre d'huile sur le feu" ne fait pour l'instant aucun commentaire.

Anthony Morel