BFM Business

Apple Music sous le coup d’une enquête pour concurrence déloyale

En Europe, le dossier Apple Music est entre les mains de Margrethe Vestager, commissaire européenne en charge de la concurrence.

En Europe, le dossier Apple Music est entre les mains de Margrethe Vestager, commissaire européenne en charge de la concurrence. - Justin Sullivan - Getty Images/AFP

Apple est suspecté d’avoir fait pression sur des labels, dont Universal, pour qu’ils limitent leurs catalogues aux services gratuits de ses concurrents.

Après l’Europe, les Etats-Unis s’intéressent également aux discussions échangées entre Apple et les labels pour le lancement d’Apple Music, la plateforme de streaming musical présentée ce lundi 8 juin. 

Selon le New York Times, qui révèle l’affaire, les procureurs des Etats de New York et du Connecticut ont lancé une enquête pour en savoir plus sur les négociations qui se sont déroulées notamment sur une limitation des offres gratuites de Spotify ou YouTube. 

La Commission Européenne est déjà sur l'affaire

Universal a déjà fait savoir, par ses avocats, qu’il n’y avait eu aucun arrangement, ni avec Apple, ni avec d’autres labels comme Sony ou Warner. Quant à Apple, il n’a pour l’instant fait aucune déclaration. 

Ces investigations sont dans la lignée de celles menées par la Commission européenne. Ce dossier est entre les mains de Margrethe Vestager, commissaire européenne en charge de la concurrence, qui traite aussi le dossier Google. Si l’enquête confirme les suspicions, elle pourrait exiger qu’Apple modifie ses accords.

Pascal Samama