BFM Business

Amazon va-t-il vraiment lancer un réseau Internet en Europe?

Pour son service de streaming, Amazon préfèrerait affronter Orange, British Telecom et Deutsche Telekom, plutôt qu'AT&T ou Verizon.

Pour son service de streaming, Amazon préfèrerait affronter Orange, British Telecom et Deutsche Telekom, plutôt qu'AT&T ou Verizon. - Tommaso Boddi - Getty Images North America/AFP

Le géant américain de l'e-commerce aurait l’intention de lancer une offre d'accès à Internet en Europe qui sera couplée avec le service de streaming vidéo inclus dans l'offre Prime. Amazon a-t-il l’intention de lancer une box européenne dédiée à ses services?

Pour concurrencer Netflix en Europe, Amazon va-t-il sortir l’artillerie lourde? Selon le site américain The Information, Jeff Bezos aurait effectivement l’intention de proposer une formule inédite pour un commerçant en ligne. Elle repose sur le couplage de l’abonnement à Prime qui inclut le service de streaming d’Amazon, avec un accès à Internet.

Le géant américain va-t-il tirer des câbles d’un bout à l’autre de l’Europe pour offrir une connexion à ses abonnés? Pas vraiment. Selon The Information, Amazon pourrait faire comme les opérateurs virtuels, les MVNO qui proposent des abonnements sur les réseaux mis en place par les opérateurs télécoms traditionnels. Le projet viserait d’abord trois pays: la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France.

Un lancement plus facile en Europe qu'aux États-Unis

"Dans certaines régions de l'Europe, les fournisseurs d’accès sont tenus d'offrir l'accès à leur réseau à leurs rivaux", explique The Information. C’est le cas au Royaume-Uni avec British Telecom ainsi qu’en Allemagne avec Deutsch Telekom. En France, ces accords sont rares, mais possibles. Rappelons la DartyBox que Darty proposait jusqu’en 2012 en utilisant le réseau Numericable et qui a séduit plusieurs centaines de milliers d'abonnés avant d'être revendue à Bouygues.

Mais si la concurrence européenne permet cela, les choses sont plus difficiles aux États-Unis, ce qui explique qu’Amazon privilégierait l’Europe pour cette offre. Les opérateurs télécoms américains ne sont en effet pas tenus d’ouvrir leur réseau à des entreprises. Ils sont même très attentifs aux ambitions des GAFA, qu’ils tentent de freiner.

En septembre, à Nashville, AT&T a réussi à bloquer le projet de Google qui voulait utiliser les pylônes électriques pour son projet Google Fiber. Ces bras de fer avec les opérateurs télécoms et les municipalités pourraient donc inciter Amazon à d’abord lancer son offre de streaming+Internet en Europe. Pour le moment, Amazon n’a pas réagi à ces affirmations de The Information, qui n’a pas indiqué si le groupe de Jeff Bezos accompagnerait ce service d'une box concurrente de celles de Free, Bouygues, Orange et SFR.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco