BFM Business

A la Plagne, le forfait de ski est aussi une carte de paiement sans contact

A La Plagne en Savoie, les vacanciers peuvent maintenant utiliser leur forfait de remontées mécaniques comme moyen de paiement, en toute sécurité. Un service utile, notamment pour les familles.

Les skieurs ne le quittent jamais: le forfait de remontées mécaniques. La station de La Plagne a décidé de le transformer en moyen de paiement sans contact, valable pour régler des activités et ses achats parmi les commerçants partenaires.

"Plagne Access a été testé cet été. Mais tout va se jouer durant la saison d'hiver, où nous allons écouler 320.000 forfaits pour les remontées mécaniques", explique Remy Counil, directeur général de La Plagne tourisme.

Des promotions et tarifs spéciaux pour les utilisateurs

La station savoyarde a retenu le système MountPay, conçu par la start-up PayinTech: une application, à installer sur son smartphone permet d'associer une carte bancaire à un ou plusieurs forfaits de ski. "En cas de perte du forfait, l'utilisateur peut désactiver le compte depuis son smartphone ou bien aller dans les points d'accueil de la station", précise Louis Cabarat, responsable de la communication de PayinTech. Le système est désactivé à la date indiquée par l'utilisateur.

Plagne Access a été conçu pour s'adapter aux familles. Plusieurs forfaits de ski peuvent être associés à un compte, en indiquant pour chacun un plafond de dépenses. Sur l'application, l'utilisateur surveille alors ses dépenses tout au long de son séjour. Bientôt, des notifications seront aussi envoyées pour prévenir les vacanciers des offres qui leurs sont proposées.

"Il y a aussi une logique de fidélisation. Car nous leurs proposons des réductions et des promotions personnalisées au travers de l'application", ajoute Remy Counil.

Pour la station, le système a aussi un autre bénéfice "II permet d'augmenter le panier moyen", met en avant Louis Cabarat, puisque le vacancier est toujours en capacité de payer.

La Plagne est la première station à utiliser le forfait de remontées mécaniques comme moyen de paiement cashless. Une initiative qui donne des idées aux autres. "Plusieurs directeurs de station sont venus voir comment cela fonctionnait et veulent développer le même système chez eux", avoue Remy Counil.

Coralie Cathelinais