BFM Business

10 applis pour vous aider à décrocher pendant les vacances

Un mobile qui filtre les informations et qui ne se déclenche que pour les communications ou les mails les plus importants, même les hyper connectés en rêvent. Certaines applications mobiles le permettent. Un moyen de se faire une petite cure de digital détox.

Un mobile qui filtre les informations et qui ne se déclenche que pour les communications ou les mails les plus importants, même les hyper connectés en rêvent. Certaines applications mobiles le permettent. Un moyen de se faire une petite cure de digital détox. - David Frielander, Life Edited

Pour de bonnes ou de mauvaises raisons, nous passons trop de temps sur nos smartphones. Des applications existent pour nous aider à nous désintoxiquer du digital. A tester durant l'été.

Sans le savoir, certains d'entre nous passent près de 5 heures par jour sur leur smartphone, pour s'informer, consulter des sites internet, répondre aux mails, twitter, jouer, ou plus simplement téléphoner. Chaque minute passée à attendre un bus, un train, un ascenseur incrémente ainsi notre compteur quotidien d'immersion digitale. Une véritable intoxication numérique! 

Des développeurs se sont penchés sur le sujet et tentent de nous faire prendre conscience de cette "smartphone addiction". Leurs applications mobiles font partie de ce que l'on nomme aujourd'hui la digital détox. Plusieurs d'entre elles peuvent être très utiles. Il suffit de les télécharger sur... nos smartphones.

1. Moment calcule le temps passé sur son smartphone 

L'application Moment, l'une des plus effrayantes, nous informe sur le temps passé la tête penchée sur notre téléphone mobile. Elle nous montre le nombre de fois où l'on a consulté notre smartphone dans la journée, le temps que l’on y a passé, à faire quoi, etc. Les plus addicts pourront se fixer une limite quotidienne d’utilisation.

-
- © -

2. Offtime bloque les communications inutiles

L'une des applications de digital detox les plus utiles se nomme Offtime. Elle va carrément bloquer ou filtrer pendant une période donnée tout ce qui n’est pas jugé essentiel dans votre quotidien. L'appel téléphonique du petit dernier paniqué est autorisé. Les alertes d'une nouvelle notification Facebook ou d'un nouveau tweet seront elles bloquées.

-
- © -

3. Forest, tout laisser tomber pour regarder un arbre pousser

Les plus joueurs pourront télécharger l'application Forest. Ce petit jeu devrait vous forcer à lâcher temporairement votre téléphone. Le principe consiste à planter un arbre virtuel qui va mettre une demi heure à pousser. Toute interruption liée à un coup de téléphone que vous venez de passer, à un mail auquel vous venez de répondre, ferme l'application et stoppe net la croissance et la vie de l'arbre. Cela peut paraître puéril mais pour l'avoir testé, le fait de ne jamais atteindre le moment où l'arbre termine sa croissance devient vite agaçant et nous pousse au final à réfléchir avant chaque action à entreprendre sur notre smartphone.

-
- © -

4. Un couvre-feu sur mobile imposé avec Phone Detox

Comme son nom l'indique, le but de l'application Phone Detox est de nous aider à nous détacher de notre smartphone; et plus précisément, de certaines utilisations que nous en faisons. Dans un premier temps Phone Detox questionne l'utilisateur sur ses usages. Elle propose ensuite de paramétrer le smartphone à travers deux fonctions: Couvre Feu et Temps d'Ecran. La première impose une heure limite d'utilisation dans la journée. La deuxième établit un seuil de durée d'utilisation. Une fois atteint l'appareil se met en veille. Apple propose d'ailleurs en standard une fonction de ce type dans ses Iphones. Baptisée "Off", cette fonction permet de programmer des périodes de silence du smartphone. Plus tyrannique l'application FlipD va jusqu'à verrouiller le smartphone lorsqu'elle juge son utilisation excessive.

-
- © -

5. Organiser son silence numérique avec MyTime

Bâtie sur le même principe que les précédentes, l'appli MyTime autorise la création de temps déconnectés, loin des appels, des textos et des notifications incessantes. Le smartphone ne sonnera pas pendant cette période plus ou moins courte, programmée par le propriétaire. Les personnes qui tentent de vous contacter à ce moment-là recevront ainsi un SMS automatique indiquant quand vous serez de nouveau disponible où à quels moment vos interlocuteurs pourront essayer de vous recontacter. L’application génère d'ailleurs un sommaire de tous les événements ayant eu lieu pendant notre absence! Très complète, My Time propose aussi un service qui permet une vision globale de l'utilisation de notre smartphone: le temps passé sur les réseaux sociaux, sur Internet, sur les applications, les appels, les textos. Tout est présenté de façon à mieux comprendre nos habitudes. Il est même possible de programmer des temps de pause en cohérence avec celles-ci. Cerise sur le gâteau: l’application filtre les appels et les notifications.

-
- © -

6. Se sevrer des réseaux sociaux

Pour ceux qui ont du mal à décrocher des réseaux sociaux, soucieux de donner de leurs nouvelles mais aussi de consulter ce que font leurs amis, mais qui aimeraient décrocher pendant leurs vacances, il existe l'application gratuite Focus Lock. Disponible uniquement pour Android, elle bloque les accès aux réseaux sociaux pendant un temps prédéfini que l'utilisateur aura savamment programmé.

7. Kitchen Safe, un coffre-fort spécial "masos"

L'étape ultime de ce digital detox se nomme Kitchen Safe. Il s'agit d'un coffre-fort dans lequel vous pouvez glisser au choix vos gâteaux préférés ou vos tablettes de chocolat si vous êtes en plein régime, vos paquets de cigarettes si vous souhaitez cesser de fumer, vous pouvez également y déposer... votre smartphone ! Une fois l’objet introduit dans la boîte, il suffit de programmer un minuteur de fermeture, de la durée de votre choix (10 minutes à plusieurs jours !). Cette programmation effectuée, inutile d’essayer de forcer la serrure, d’enlever les piles, il faut juste être patient. Pour accentuer le côté sado-masochiste de cette méthode, les concepteurs de l'objet l'ont prévu transparent. L'utilisateur a donc toujours sous le regard l'objet de sa tentation.

-
- © -

8. Des cures de bien être avec Headspace

Les plus matures aux séances de digital detox pourront télécharger l'application Headspace qui propose des exercices de méditation. Un programme de 10 jours est accessible gratuitement; on peut ensuite souscrire à des options payantes et accéder à plus de contenu catégorisé par thèmes (santé, relations personnelles,…). 

-
- © -

9. Eviter d'envoyer les messages que l'on peut regretter plus tard

Les plus fêtards apprécieront l'application DrunkLock qui évite d’envoyer par exemple, des textos depuis un bar de nuit; messages que l'on risque de regretter d'avoir envoyé dès le lendemain. Avant le premier verre, il suffit d'indiquer à l'application à quelle heure on pense atteindre son point de non-retour, pour bloquer ainsi tous les envois intempestifs.

10. Il existe aussi des réseaux anti-sociaux

Enfin pour les indécrottables des réseaux sociaux, il existe une série d'applications "anti-sociales". Cloack (qui peut se traduire par la cape ou le voile) va afficher sur l'écran de son smartphone, une carte criblée de points qui repère tous vos contacts... à éviter; un collègue pénible, une ex un peu trop collante. C'est l'utilisateur qui détermine quels sont les "intrus". L'application se charge ensuite de les géolocaliser. Sur le même créneau figure aussi l'application Hell Is Other People, qui permet de choisir la zone tampon entre vous et les personnes que vous ne voulez surtout pas croiser. Enfin, si vous souhaitez ne croisez que des personnes triées sur le volet, pensez à vous inscrire sur Netropolitan. L'inscription à ce Facebook destiné aux happyfew coûte 7.000 euros, de quoi rester entre gens biens.

-
- © -

Cliquez ici pour découvrir la suite de l'émission Les décodeurs de l'éco: "Comment bien décrocher en vacances".

Frédéric Simottel (avec Anthony Morel)